in

Éducation au Mali : Les enseignants ont désormais un statut particulier

Mali-Éducation/Éducation au Mali/Snec

Plus de cinq milliards F CFA, c’est le montant de l’incidence financière du nouveau statut des enseignants du secondaire, du fondamental et de l’éducation préscolaire.

Cela fait plus d’une semaine que le secteur de l’éducation est paralysé par un mouvement de grève déclenché par un collectif de syndicats. Pour sauver l’année scolaire les autorités nationales ont décidé de convoquer une session extraordinaire de l’Assemblée nationale avec comme ordre du jour l’adoption du Statut particulier réclamé par les grévistes.

Ainsi, la semaine dernière, en session plénière, les députés ont adopté le texte à l’unanimité de 124 voix pour, zéro contre et zéro abstention. Malgré cette volonté manifeste du gouvernement, les enseignants refusent de suspendre leur mot d’ordre de grève tant que la loi ne serait pas promulguer. Plusieurs associations et même le Conseil national de la société civile ont exhorté les syndicats à retourner en classe ce matin. Jusqu’à notre mise sous presse, c’était le statuquo. Les enseignants campent toujours sur leurs positions, car pour eux l’Etat n’est pas digne de confiance.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Responsable sécurité

Recrutement d’un expert plaidoyer – Sécurité Alimentaire et Moyens

MIM 2018 Dakar/lutte contre le paludisme

Le Sénégal abrite la 7eme conférence de l’initiative multilatérale sur le paludisme en avril