in

Mali : Faculté des sciences humaines et des sciences de l’éducation (FSHSE) : Les professeurs prennent les notes en otage

Mali-FSHSE

Le vent de débrayage qui souffle sur le monde éducatif malien n’a pas épargné la Faculté des sciences humaines et des sciences de l’éducation (Fshse), ex-Flash, où les notes des examens sont prises en otage depuis quelques jours par les enseignants de ladite faculté. Conséquence : les résultats des examens, initialement attendus le lundi 5 novembre courant, ne sont toujours pas publiés. En effet, les enseignants réclament au Rectorat de l’Université des lettres et des sciences humaines  de Bamako (Ulshb) le paiement des frais de correction de l’année universitaire 2016-2017 ainsi que le paiement des  heures supplémentaires au titre de l’année universitaire 2017-2018. Le montant est estimé à plusieurs millions de francs CFA, selon notre source, un  responsable du Département des études et de la recherche (DER) en Sociologie. Elle affirme par ailleurs que le Rectorat ne leur a donné aucun motif valable pour refuser le paiement de ces fonds.

Des milliers d’étudiants, victimes innocentes, s’en trouvent ainsi affectés. Beaucoup d’entre eux ne savent plus à quel saint se vouer. «Nous espérons que les deux parties vont avoir un terrain d’entente le plus tôt possible, car cette situation nous pénalise», se plaint une étudiante de la Licence 3, option Sciences de l’éducation.

maliactu.net

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECOWAS campus hight performant

ECOWAS campus hight performant: une université sous régionale dédiée aux sports

Bogou

Bogou, l’application africaine qui permet de désenclaver les déserts médicaux