in , , ,

Métiers des énergies renouvelables : Une alternative pour lutter contre le chômage des jeunes

Métiers des énergies renouvelables

Les métiers des énergies renouvelables pourraient être ‘’une alternative pour lutter contre le chômage des jeunes’’. C’est en tout cas, l’avis de Mary Teuw Niane, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation qui s’exprimait, mardi 10 octobre 2017, en marge d’un un atelier de pilotage du programme d’enseignement supérieur pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.  

La promotion des métiers des énergies renouvelables contribue à relever le défi du changement climatique et constitue une alternative dans la lutte contre le chômage des jeunes, a déclaré mardi le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane.

  1. Niane s’exprimait à l’occasion d’un atelier du comité de pilotage du Programme d’enseignement supérieur pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (PESEREE), fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et la coopération allemande au développement (GIZ).  La rencontre s’est déroulée en présence du directeur général de la recherche et de l’innovation, Pr Amadou Thierno Gaye, et de la conseillère technique de la Coopération allemande au développement (GIZ), Cornelia Seck, ainsi que des représentants des recteurs des universités du Sénégal.

Mary Teuw Niane a indiqué que le PESEREE entre « en adéquation avec deux grandes stratégies sectorielles du Plan Sénégal émergent (PSE), l’élargissement de l’accès à l’énergie grâce aux énergies renouvelables et le renforcement des capacités des acteurs du secteur et du sous-secteur ».

Pour sa part, le professeur Amadou Thierno Gaye, directeur de la recherche et de l’innovation,  a rappelé que la création d’emploi demeure une des préoccupations pour le gouvernement du Sénégal.  « Il reste toutefois primordial que nous effectuions un passage rapide du stade laboratoire à celui de l’exécution afin de remplir l’objectif premier du gouvernement du Sénégal qui est la création massive d’emplois pour les jeunes ».

Financé par la coopération allemande à hauteur de 3,5 millions d’euros, le PESEREE vise « la promotion des métiers des énergies renouvelables à travers 4 priorités », a précisé la conseillère technique de la GIZ, Cornelia Seck.

Selon elle, il s’agit de l’amélioration pratique de la formation et de la coopération au sein des universités et des instituts supérieurs d’enseignement professionnel, le renforcement de la formation à courte durée et de celle des compétences entrepreneuriales dans le domaine des énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des établissements ayant reçu un avis favorable de l'Anaq-Sup/anaq-sup

Diplômes des Etablissements Publics et Privés : la validation de légalité et de qualité assignée à l’ANAQ-SUP

RAF9056/Recrutement de consultants/UVS-Appel à candidatures/recrutement de tuteurs/Prix de la Francophonie/conseillers seniors en médiation/AFRICOM/EISMV/recrutement d'un(e) linguiste/poste de secrétaire de direction/mobilités académiques/Brésil/directeur de l’EBAD/assistants /formation à court terme UA-Corée/CAMPUS FRANCO-SENEGALAIS/Administrateur de système informatique/recrutement de plusieurs profils au cesti/Chargé de média et de communication/technicien supérieur en entomologie/ELE AFRICA/ACADEMY/Ecole d’été CODESRIA – CASB/UEMOA/chef des Services administratifsresponsable Contrôle Audit et Qualité/postes d'enseignants-chercheurs/poste de Contrôleur de gestion/UPA/assistant en combat

Recrutement de Spécialistes en Géomatique : Formulaire d’Inscription