in ,

Microsoft ouvre son tout premier centre africain de tests logiciels et d’assurance qualité à Nairobi

Microsoft

Microsoft, en partenariat avec la société Techno Brain Limited, a ouvert le tout premier Centre africain de tests logiciels et d’assurance qualité au Kenya. L’infrastructure externalisée de la société américaine, quatrième du genre au monde après celles de l’Inde, de la Chine et de la Pologne, est basée à Nairobi. Elle a officiellement été inaugurée le 2 mai 2018. Elle permettra à Microsoft de s’assurer localement  de la qualité de ses nouveaux produits et autres applications avant de les rendre disponibles aux marchés africains.

Le centre qui a été bâti par une équipe d’ingénieurs de Windows Development Group (WDG) venue des Etat-Unis, en collaboration avec des ingénieurs kényans de Techno Brain Limited, devrait contribuer à la création de 1 000 emplois d’ici une année. Au-delà de cette création d’emplois, le vice-président kényan, William Ruto, a souligné que le choix du pays pour abriter cette structure, traduit une reconnaissance internationale des compétences kényanes en matière de technologies de l’information et de la communication.

Bambo Sofola, le directeur du génie logiciel chez Microsoft, a déclaré que ce « centre de test contribuera à faire du Kenya, un hub régional de premier plan en matière de technologies émergentes et d’innovation (…) le Kenya est présenté comme l’ultime futur centre technologique de l’Afrique. Microsoft est là pour soutenir et permettre au Kenya d’exceller et d’atteindre cet objectif ». D’après lui, le centre de tests logiciels et d’assurance qualité, intègre un aspect de la formation et partage de connaissances avec les Kényans.

agenceecofin.com

What do you think?

148 points
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chrome

Chrome: la dernière version bloque les autoplays indésirables en étudiant vos habitudes

Hommage au Professeur de Philosophie Aminata Diaw Cissé/Aminata Diaw Cissé

Ucad II : La salle de conférence pourrait porter le nom du Pr Aminata Diaw Cissé