in

Le Sénégal abrite la 7eme conférence de l’initiative multilatérale sur le paludisme en avril

MIM 2018 Dakar/lutte contre le paludisme

La 7e édition de la conférence de l’Initiative Multilatérale sur le Paludisme (MIM, sigle anglais) se tiendra au Sénégal du 15 au 20 avril 2018 au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD), sur le thème : “Dakar II : Deux décennies de progrès, défis et de perspectives pour mettre fin au paludisme”, a appris APA mardi à Dakar.

« Cette conférence sera un cadre d’échanges de haut niveau sur les dernières informations en matière de lutte contre le paludisme. Elle permettra également de faire le point sur les progrès réalisés dans la lutte contre cette maladie », a expliqué Dr Amadou Doucouré, directeur de la lutte contre la maladie.

Il s’exprimait au cours d’un point de presse de lancement de cette 7e conférence du MIM qui est une alliance d’organisations et de personnes concernées par la recherche et le contrôle du paludisme en Afrique fondée à Dakar en 1998.

Le MIM vise à promouvoir la collaboration mondiale et à renforcer les capacités de recherche dans les pays endémiques du paludisme en Afrique nécessaires pour développer des outils et des politiques de lutte contre le paludisme. Tous les trois à quatre ans, le Secrétariat du MIM, en collaboration avec un groupe d’institutions basées en Afrique, organise la Conférence Panafricaine sur le Paludisme.

Vingt ans après la première édition, la Conférence MIM revient en terre sénégalaise grâce à une forte mobilisation de la communauté internationale et une volonté avérée de tenir la Conférence à nouveau en terre francophone.

« Le Sénégal a adhéré à toutes les grandes initiatives internationales dans le cadre de la lutte contre le paludisme et ne cesse de confirmer son rôle de chef de file comme en témoigne la publication des excellents progrès dans le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) 2017, dans un contexte mondial marqué par une stagnation de l’évolution vers l’élimination de ce fléau », a indiqué Dr Doucouré.

Le consortium dirigé par le service de Parasitologie de la Faculté de Médecine de l’Université Cheikh Anta Diop a été, après une compétition ayant engagé plusieurs institutions, sélectionné pour organiser et accueillir la 7ème conférence panafricaine sur le paludisme à Dakar.

Trois mille (3.000) personnes provenant de tous les continents sont attendues du 15 au 20 avril 2018 au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD).

« Cette conférence sera l’occasion, entre chercheurs et praticiens, de réfléchir sur les progrès faits dans la lutte contre le paludisme”, a ajouté Amadou Thierno Guèye du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mali-Éducation/Éducation au Mali/Snec

Éducation au Mali : Les enseignants ont désormais un statut particulier

Camp Yalda i-Boot/4ème révolution industrielle/Développement du numérique/Numérique/innovation numérique en Afrique/Sommet africain de l’Internet/usage des technologies en Afrique/L'Afrique essaie de se défendre pour protéger ses internautes/Sommet africain de l’internet à Dakar

En Afrique, le numérique moteur de la diversification économique