in

Mobilité des étudiants : Plus de 100 bourses de la France offertes à des jeunes sénégalais

Mobilité des étudiants

Mobilité des étudiants : Plus de 100 bourses de la France offertes à des jeunes sénégalais

La France a offert 103 bourses d’études à des étudiants sénégalais. Lors d’une réception à l’honneur des boursiers, l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, a soutenu qu’en une année, le nombre d’étudiants sénégalais en France a augmenté de 40%.

Les différents secteurs de la coopération française ont offert 103 bourses à des jeunes sénégalais. En général, 103 bourses sont octroyées, cette année, par l’ambassade de France au Sénégal. Ce sont 22 bourses doctorales et 4 bourses post-doctorales qui ont été attribuées à des candidats sénégalais. La thématique dominante de ces bourses est les sciences et les techniques. Il y a aussi 33 bourses de stage programmées par les autres secteurs de coopération, notamment la culture, l’innovation et l’économie numérique, la gouvernance et la coopération non-gouvernementale.

Lors de la réception organisée dans sa résidence pour les boursiers, l’ambassadeur de la France au Sénégal, Christophe Bigot, a indiqué que la France est heureuse d’apporter sa pierre au développement de la formation et de l’Enseignement supérieur du Sénégal. « Il est essentiel de repenser la question de l’employabilité des jeunes dans un pays en rapide mutation. Le Président Macron a fait de l’éducation la priorité de son intervention en Afrique et au Sénégal. Cette mobilité est un critère de rayonnement », a dit l’ambassadeur, rappelant les relations profondes et le partage de valeurs entre la France et le Sénégal. Il a souligné que la France accueille 310.000 étudiants étrangers chaque année sur son territoire.  Actuellement, il y a 10.000 étudiants sénégalais en France, ce qui représente une augmentation de 40% du nombre d’étudiants sénégalais inscrits en France.

Poursuivant, il a indiqué que plusieurs mesures sont prises par la France pour faciliter la mobilité et l’obtention de visas, avec « le passeport talent qui facilite l’entrée et le séjour en France pour les jeunes diplômés, les chercheurs, les sportifs, les artistes ». L’ambassadeur de révéler aussi qu’après la formation, la France prévoit maintenant des autorisations provisoires de séjour avec la carte de séjour entrepreneur ; les étudiants africains titulaires de diplômes africains peuvent bénéficier maintenant de visa de circulation pour aller et venir.

Pape Birama Thiam, directeur de la Coopération technique de la Présidence de la République, participant à la rencontre, a remercié les autorités françaises pour ces bourses offertes. M. Thiam soutient que 2018 est une année faste pour la coopération entre le Sénégal et la France. Il a réaffirmé que le Pse accorde une grande importance à l’éducation, notamment avec le pilier 2 qui vise le renforcement du capital humain par la formation. Aux boursiers, il a recommandé d’aller se former et de revenir pour participer au développement du Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mouvement estudiantin/Marche Nationale des étudiants/

Grève des étudiants : Chronologie des audiences qui ont divisé le mouvement estudiantin

Recrutement de plusieurs profils par une grande entreprise

Recrutement de plusieurs profils par une grande entreprise privée en partenariat avec 3FPT