in ,

UCAD-Commémoration de la mort de Balla GAYE: Les étudiants réclament toujours justice…

mort de Balla GAYE

Le 31 janvier 2018 a été déclaré, hier, journée morte dans toute l’université Cheikh Anta Diop de Dakar par les étudiants dans le but de rendre hommage à feu Balla Gaye. Une occasion qu’ils n’ont pas ratée pour encore réclamer justice et déplorer les violations de la loi sur les franchises universitaires.

Les étudiants de l’université cheikh Anta Diop de Dakar sont sur le point de déterrer les dossiers de tous leurs camarades qui ont rendu leurs âmes dans les combats de revendications des conditions de vie et d’études meilleures. Voila 17 ans après son décès que les étudiants continuent de réclamer juste à l’endroit de feu étudiant Balla qui a rendu l’âme le 31 janvier 2001, dans le campus universitaire à la suite d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre. « Ce sont toujours les mêmes revendications. L’opinion a besoin de connaitre l’auteur de la mort de Balla. Que justice soit faite à son endroit mais aussi sur la mort de Bassirou Faye que nous allons commémorer chaque le 14 août », réclame, Franck Daddy Diatta, président de la commission sociale de l’amicale des étudiants de la faculté des sciences juridiques et politiques et porte parole du jour: avant d’ajouter : « Nous profitons de cette occasion pour lancer un appel aux autorités, a travers leur politique sociale de mettre une certaine somme à la disposition de la famille de balla Gaye ».

Franck Daddy Diatta qui s’exprimait, hier, en marge de la commémoration du décès de l’Etudiant Balla Gaye, qui a rendu l’âme le 31 janvier 2001, déplore par la même occasion la violation des francises universitaires. Non sans oublier le manque de considération à leur égard. « Nous déplorons aussi la violation de la loi sur les franchises universitaires. Les forces de l’ordre devraient être les premiers à se conformer à cette loi. Nous ne pouvons jamais changer de méthodes de combats parce que  les autorités nous ont instrumentalisé à user de la violence pour nous faire entendre. Quand nous portons nos revendications de façon diplomatique, ces dernières ne nous prennent pas au sérieux. Ce qui est dommage », se désole t-il.

Selon ce dernier, feu étudiant Balla Gaye n’est pas n’importe qui pour le mouvement syndical étudiant. Il est un symbole emblématique du syndicalisme universitaire. « C’est une obligation pour nous de commémorer son décès chaque année. C’est suit à sa mort que de nombreux points ont été acquis par les étudiants. Il s’agit de la suppression de la carte coud, la généralisation des bourses, la baisse du prix des tickets de restaurant, etc. », renseigne t-il.

What do you think?

71 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recrutement de jeunes pour une formation de certificat spécialisé

Recrutement de jeunes pour une formation de certificat spécialisé

Accords de partenariat

Sénégal-France: Des accords pour renforcer le partenariat sur l’enseignement supérieur