in , ,

Mort de Fallou Sène : les étudiants ne décolèrent pas

Mort du jeune Fallou Sène

Suite à l’évènement malheureux occasionnant mort d’homme, celui de Mouhamadou Fallou Sène étudiant en deuxième année à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, les étudiants des universités publiques du Sénégal se sont mobilisés de part et d’autres pour réclamer la prise en compte de leurs revendications avant le retour dans les amphithéâtres. Les étudiants de Dakar en sit-in aujourd’hui au niveau du rond-point de l’avenue Cheikh Anta Diop réclament entre autres le limogeage du Ministre de l’Enseignement Supérieur, M. Mary Teuw Niane et la lumière sur la mort du jeune Fallou Sène.

Les violents affrontements entre force de l’ordre et étudiants à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et à l’UGB de Saint-Louis qui réclamaient le paiement de leurs bourses d’études sont le résultat de la crise qui secoue actuellement nos universités publiques. La mobilisation estudiantine prend de plus en plus de l’ampleur. A cet effet, plusieurs rencontres ont été organisées en cette matinée pour mettre en œuvre leurs plans d’actions revendicatives suite au meurtre de Fallou Sène. Ici à Dakar, les étudiants de l’Ucad se sont réunis au niveau du rond-point de la célèbre avenue Cheikh Anta Diop exigeant le limogeage immédiate et sans condition de Mary Teuw Niane et la justice sur ce drame qui une fois de plus a frappé la communauté estudiantine.

 

Une mobilisation sur fond de discorde

Il ne manquait plus que ça. La politisation du mouvement d’humeurs des étudiants. C’est du moins la situation qui pendant presque tout le sit-in a occasionné de profonds échanges entre les différents leaders de ce rassemblement. Sur ce, s’est décliner deux positionnements : Si certains leaders exigent une rencontre avec le Président de la République, M. Macky Sall, d’autres par contre estiment impensable et dénuée de sens cette idée avancée par les premiers. Ils exigent la prise en compte de leurs points de revendications pour la reprise des cours à l’université. Il s’agit entre autres du départ du Ministre de l’Enseignement Supérieur, du Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, M. Amadou Ba après celui du Recteur et du Directeur du Crous de l’UGB, de la prise en charge médicale des étudiants blessés lors de ces affrontements mais aussi et surtout que la lumière soit faite sur l’assassinat de Fallou Sène.

Rappelons que pendant ce temps les étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor ont tenu une assemblée générale et par ailleurs décrété une grève illimitée selon la RFM. Une marche nationale est prévue ce jeudi 22 mai.


Un étudiant, affiche à la main réclamant le départ du Ministre de l’Enseignement Supérieur

Grande mobilisation des étudiants au rond-point de l’avenue Cheikh Anta Diop.
Les étudiants partageant leurs plans de revendications avec la presse venue couvrir ce Sit- in.

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur Administratif-Financier

La Direction de la Coopération et des Financements Extérieurs recrute un Expert en Suivi Évaluation

Retard dans le paiement des bourses/Paiement des bourses et des aides

Retard du paiement des bourses : La Direction des Bourses et Ecobank pointés du doigt