in , ,

Table ronde MSF-CRCF-IRD : apprendre d’Ebola pour mieux faire face aux épidémies

MSF CRFC IRD table ronde sur Ebola

L’ONG internationale Médecins sans frontières (MSF) en partenariat avec le Centre de Recherche et de Formation à la prise en charge (CRCF) du CHU de Fann et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) ont organisé le mercredi 5 juillet 2017 à l’hôtel Ngor Diarama une table ronde sur « Ebola et la politique de la peur : Regards vers le futur ». Cette rencontre s’inscrit en marge de la publication de l’ouvrage collectif de MSF intitulé « La politique de la peur : MSF et l’épidémie d’Ébola » dirigé par Michiel Hofman et Sokhieng Au.

MSF CRFC IRD table ronde sur Ebola


Ce livre constitue une évaluation des réponses et interventions apportées par MSF et les autres acteurs internationaux et nationaux à l’épidémie d’Ebola qui a touché la région ouest-africaine en 2014-2015. Il représente le produit issu des analyses et critiques du dispositif de réponses à l’épidémie Ebola mis en place à la fois par MSF et par les autres acteurs à savoir les ONG, les organisations internationales, les pouvoirs publics.

Un partage des leçons apprises sur l’épidémie

À la lumière de l’ouvrage sur l’épidémie d’Ebola, la table ronde initiée par MSF et ses partenaires s’est révélée être une occasion de passer en revue le dispositif d’intervention pour en tirer les principaux enseignements. Répondant à la question sur les raisons qui ont poussé MSF à écrire ce livre sur Ebola, Michiel Hofman a laissé entendre qu’il s’agissait pour eux de partager l’expérience d’une épidémie sans précédent pour leur ONG avec 8 000 cas traités et 16 victimes parmi leurs membres. Selon lui, l’ouvrage vise également à évaluer le dispositif d’interventions mis en place par MSF ainsi que par les autres acteurs internationaux et nationaux à travers les politiques publiques de santé.

L’ouvrage rédigé de concert avec les autres acteurs apparaît comme un condensé des leçons apprises en matière d’interventions face à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. La première des leçons tirée de l’analyse du dispositif de réponses à l’épidémie d’Ebola a été la peur qui a saisi MSF et les acteurs internationaux et nationaux conduisant à la mise en œuvre de mesures pour la plupart contreproductives. Cette peur face à la propagation rapide de l’épidémie a également gagné la population du fait d’une communication inappropriée.

Le livre a aussi permis d’aborder un certain nombre de thématiques qui ont interpellé MSF comme l’information, la sécurité individuelle, nationale et transnationale, l’état des structures de santé publique, la question des protocoles et procédures pour les essais cliniques, entre autres. Les autres acteurs présents à la rencontre en l’occurrence les médecins, les anthropologues, les laborantins ont aussi partagé les laçons apprises sur l’épidémie d’Ebola en termes de communication, de diagnostic, de prise en charge des cas suspects, etc.

Au final, cette table ronde a permis aux acteurs de la réponse de faire le tour du dispositif d’interventions qui a été mis en place pour lutter contre la maladie à virus Ebola afin d’en tirer tous les enseignements pour mieux faire face aux prochaines épidémies.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Alassane

Posté par Alassane

Est un géographe de formation qui s'intéresse aux questions de gouvernance urbaine et de participation citoyenne. Il s'active également au sein du Journal Universitaire où il est à la fois éditeur et reporter pour partager les opportunités et les "bonnes nouvelles" qui émanent des universités et écoles de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La réplique de Ecobank

Communiqué de la Direction des Bourses relatif au paiement des allocations d’étude du mois de juin 2017

Résultats concours FASTEF 2018

Concours FASTEF 2017 : Ouverture des inscriptions