in

MERIAM: le nouveau mouvement des étudiants de l’île à morphile

Nouveau Mouvement des étudiants de l'île à morphile

Le journal universitaire partage avec vous cet article sur les raisons et les objectifs de création du nouveau Mouvement des étudiants de l’île à morphile

Mouvement des Etudiants Ressortissants de

 L’Ile A Morphile (MERIAM)

 

CONTEXTE DE LA GENESE DU MOUVEMENT :

Conscients de l’urgence de masse, certains étudiants de l’île à Morphile ont longuement discuté sur l’idée de se regrouper, se familiariser, se solidariser afin de répondre aux aspirations des étudiants et si possible de celles des populations de l’île à Morphile. Ces énormes échanges ont abouti à une idée consensuelle qui est de mettre sur pied un tel regroupement baptisé sous le nom du Mouvement  des Etudiants Ressortissants  de l’Ile A Morphile (MERIAM). Par ailleurs, deux indices très importants peuvent justifier la naissance de ce nouveau-né (MERIAM).

Dans un premier Temps,  nous pouvons dire que ce mouvement  intervient dans un contexte où  nous sommes soucieux des conditions difficiles auxquelles sont confrontés  certains étudiants notamment (les problèmes de logements, de restaurations, de recherches de stages et  d’emploi etc…)

Dans un second temps, nous constatons que « l’heure est grave » mais l’espoir est aussi permis d’assurer une bonne représentativité pour préserver les acquis afin de participer au développement durable de l’île à Morphile.

En effet, nous constatons que la question sur le devenir de l’île à Morphile est aujourd’hui paradoxale. Ce paradoxe réside sur le fait que l’île à Morphile regorge d’énormes potentialités alors qu’elle est en retard pour s’atteler au développement. Partant de ces enjeux, nous ne pouvons rester indifférents face à cette île à Morphile malade que nous voyons du même œil.

De ce fait, nous sommes déterminés à  jamais afin de montrer notre ferme volonté d’apporter  notre expertise sur ce dilemme et nouer des partenariats fructueux avec les acteurs du développement dans le but de contribuer ensemble à l’essor durable de notre chère île à Morphile.

La Conjugaison de nos efforts avec ceux des habitants sera notre gage de crédibilité sur notre engagement  qui a pour objectif majeur de trouver des solutions idoines aux problèmes qui gangrènent le devenir de l’Ile à Morphile et des étudiants ressortissants de cette zone qui reste par ailleurs très enclavée et perdue au cœur du Sénégal. Afin d’atteindre ces objectifs fixés, le programme  ci-joint a été adopté et s’articule autour des huit volets suivants :

  • Suivre le processus d’inscription en ligne, aider des étudiants ressortissants de l’île à Morphile.
  • Accueillir les nouveaux étudiants de l’île à Morphile tant que possible à bien s’installer et si possible de trouver des outils pédagogiques pour améliorer les conditions d’études des étudiants (par exemple : une machine photocopieuse, une imprimante, un ordinateur fixe.
    • Nouer des partenariats avec les écoles privées pour donner une chance aux étudiants qui ne sont pas orientés et donner une autre chance aux étudiants cartouchards.
    • Aider les diplômés à trouver des stages pour leur futur insertion dans le monde du travail.

    Cependant, nous ne manquerons pas aussi  de soutenir et d’encourager nos frères élèves de l’île à Morphile.

    • Organiser au sein des établissements de l’île à Morphile des journées de philosophie à l’approche des épreuves de philosophie pour les élèves de la terminale.
    • Organiser une journée de l’excellence pour récompenser les meilleurs élèves des collèges et lycées de l’île à Morphile.
    • Organiser des cours de vacances dans les établissements de l’île à Morphile.
  • Dans le domaine social :
    • Négocier à ce que les étudiants non logés puissent bénéficier d’une carte de bus pour faciliter la navette entre la banlieue et l’Université.
    • Trouver des logements pour les étudiants ressortissants de l’île à Morphile.
    • Dons des tickets périodiques aux étudiants.

     

    Dans le domaine économique et du développement :

    • Mise en place d’un groupement d’intérêt économique (G.I.E) pour s’adonner aux activités du développement par exemple l’agriculture et le commerce qui seront le profit du mouvement.

     

    Dans le domaine culturel, religion et politique

     

    • Participer aux activités religieuses, culturelles et politiques.
    • Organiser des journées et nuits culturelles suivies d’échanges sur le bien être des étudiants.

    Dans le domaine du sport, de la santé et de l’environnement :

    • Organiser un tournoi de football entre les étudiants ressortissants de l’île à Morphile.
    • Organiser une caravane de santé dans les localités de l’île à Morphile. (Panel, Dons de moustiquaires, etc…)
    • Organiser des journées de reboisements dans les zones de l’île à Morphile.

    Chers collègues étudiants, par le biais d’échanges de nos idées et la conjugaison de nos efforts, nous parviendrons  avec un temps déterminé à l’atteinte de nos objectifs assignés.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

2 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recrutement de conseillers en entreprise par Orange

Orange recrute des Conseillers en entreprise

Macky Sall décide de radier les enseignants impliqués dans les fuites du bac