in

En Afrique, le numérique moteur de la diversification économique

4ème révolution industrielle/Développement du numérique/Numérique/innovation numérique en Afrique/Sommet africain de l’Internet/usage des technologies en Afrique/L'Afrique essaie de se défendre pour protéger ses internautes/Sommet africain de l’internet à Dakar

La révolution numérique en Afrique explose: dirigeants politiques et startupers rivalisent d’innovation. En Côte d’Ivoire, le digital est considéré comme un atout pour la nécessaire diversification économique et pour rendre la croissance plus inclusive.

300 milliards de dollars : c’est la contribution du numérique au développement des pays africains estimée par le cabinet McKinsey, d’ici à 2025. Autant dire que le sujet intéresse en haut lieu : les gouvernements africains semblent en effet avoir bien pris la mesure de l’impact économique du digital sur la croissance de leurs pays respectifs.

Le continent africain à l’heure du numérique

En témoigne l’organisation des sixièmes Assises de la Transformation digitale en Afrique (les ATDA), qui se tenaient à Paris en octobre 2017, et qui ont vu les principaux acteurs privés et publics de l’écosystème numérique africain débattre du futur digital du continent. L’occasion pour les participants de réfléchir à une meilleure orientation des quelque 30 milliards d’euros que l’Union européenne (UE), via le Fonds européen de développement, consacre à la coopération en Afrique.

Ce type de grand messe du numérique représente « un espoir pour tout un écosystème à la recherche de légitimité et d’ancrage dans une économie qui laisse peu de place à l’innovation et à une jeunesse qui, malgré les innombrables inhibitions, tentent d’exister », s’est ainsi félicité l’un des organisateurs des ATDA, Mohamadou Diallo.

Quelques mois plus tôt, tout ce que l’Afrique compte de spécialistes du numérique s’était donné rendez-vous à Tunis, où se tenait en avril le deuxième Salon international des technologies de l’information et de la communication dédié au continent (SITIC Africa). Pour le ministre tunisien des TIC, qui avait souhaité faire des instruments financiers numériques innovants le thème phare de l’évènement, « il ne suffit pas d’importer les innovations mais de (les) produire soi-même », en Afrique. « Pour évoluer, l’innovation doit être au cœur de toutes les initiatives des Africains », a encore lancé Mohamed Anouar Maarouf.

Son message semble avoir été entendu par les premiers intéressés. De nombreux jeunes entrepreneurs du continent ont déjà relevé le défi du numérique, à l’image du Ghanéen Selorm Brantie, fondateur de l’entreprise mPedigree. Alors que la contrefaçon de médicaments représente un enjeu sanitaire et économique considérable en Afrique, la start-up a imaginé un ingénieux système de traçabilité : 900 millions de boîtes de médicaments ont d’ores et déjà été marquées, permettant aux patients, grâce à un simple envoi de SMS, de s’assurer de la provenance et de la sécurité des pilules qu’ils consomment.

 La Côte d’Ivoire mise sur le numérique

Le numérique est un allié de poids dans la transformation économique d’Etats africains parfois trop dépendants de l’exploitation des matières premières. La Côte d’Ivoire en sait quelque chose, elle qui est confrontée à la chute des cours du cacao et, plus généralement, à l’impérieuse nécessité d’une croissance plus inclusive. Si le pays est une véritable locomotive régionale, affichant les taux de croissance les plus élevés du continent (8% en 2016), les retombées sociales de cette bonne santé économique se font encore attendre pour de larges pans de la population.

 Les autorités ivoiriennes ont pris conscience des défis que constituent la diversification de leur modèle économique et de la nécessité de mieux répartir les fruits de l’insolente croissance du pays. C’est pour cela qu’elles étaient présentes aux ATDA organisées à Paris, assises qui se sont poursuivies à Abidjan, le 28 novembre dernier, en marge d’un sommet entre l’UE et l’Union africaine (UA). « On ne peut pas imaginer un développement de notre continent sans les TIC, y a notamment déclaré Bruno Koné, le ministre ivoirien de la Communication. Pour accélérer la croissance économique, pour créer des emplois et pour améliorer la qualité de vie de nos concitoyens africains, le numérique s’avère être un levier puissant ».

Le numérique en Afrique, à la portée de tous ?

Le numérique, un levier puissant et utile, comme la start-up ivoirienne Lifi-LED l’a récemment démontré, en permettant au village de Drongouiné d’accéder à l’électricité, à l’Internet et à la télévision. Un défi remporté en seulement deux jours, grâce au déploiement de panneaux solaires et d’ampoules LED équipées de modules Wifi. Accompagnée par la Fondation Jeunesse Numérique, elle-même placée sous l’égide du ministère de la Communication, la start-up prévoit désormais d’équiper pas moins de 8 000 villages ivoiriens de sa technologie.

 Enfin, la transformation digitale s’invite parfois où on ne l’attend pas. Toujours en Côte d’Ivoire, une page Facebook dénommée « Police Secours » permet ainsi à ses quelque 140 000 membres de prévenir les autorités en cas d’agression ou de suspicion de crime. Gérée par des civils, la page reçoit une cinquantaine de signalements par jour, et sert également de caisse de résonance médiatique en cas de bavure policière. Médical, social, environnement ou même sécurité : aucun domaine n’échappe à la révolution numérique africaine.

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MIM 2018 Dakar/lutte contre le paludisme

Le Sénégal abrite la 7eme conférence de l’initiative multilatérale sur le paludisme en avril

REDES

Réseau pour l’Émergence et le Développement des Écovillages au Sahel: Création d’une cellule à l’Ucad

Back to Top
+ Publier

Bienvenue !

Mot de passe oublié ?

Non encore inscrit(e) ? S'inscrire

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

    Processing files…

    x
    Faites-nous un Like :Merci d'avance.