in , ,

Classement des pays d’Afrique selon le niveau de numérisation des services publics

Le paiement d’impôts, la demande de visa, l’ouverture d’entreprises sont autant de procédures administratives que plusieurs pays d’Afrique ont rendues possibles en ligne l’année dernière. La pandémie mondiale a eu raison de leur attentisme des dernières années.

En 2020, l’Afrique a enregistré le plus grand nombre de pays qui ont amélioré leur niveau de développement du e-gouvernement (EGDI), selon les Nations unies. Plusieurs pays ont adopté des stratégies, politiques et plans numériques qui leur ont permis d’améliorer leur niveau africain et mondial et de devancer ceux qui, hier encore, leur faisaient de l’ombre. C’est le cas du Zimbabwe qui est largement passé devant le Cameroun et le Sénégal ou encore l’Algérie qui a distancé la Zambie.

Les Nations unies indiquent que les pays avec un indice de développement du e-gouvernement élevé (HEGDI) sont passés du nombre de six  en 2018 à quatorze. Les pays avec un indice faible (LEGDI) sont passés de quatorze à sept. Par contre, dans le groupe des pays à indice moyen (MEGDI), le nombre a reculé de trente-quatre à trente-trois. Maurice, les Seychelles et l’Afrique du Sud sont en tête du classement de l’e-gouvernement en Afrique. Cependant, « des lacunes persistantes en matière d’infrastructure et de développement du capital humain ont empêché de nombreux pays de cette région de passer aux niveaux supérieurs », déplore les Nations unies.

Durant la pandémie de coronavirus, de nombreux pays africains se sont heurtés à la difficulté de maintenir la continuité des services publics. Le confinement dans certains pays, la restriction du nombre de personnel actif dans un souci de distanciation sociale dans d’autres ont contraint plusieurs gouvernements à accélérer la numérisation de diverses procédures administratives.

Pour les populations africaines, le développement du niveau d’e-gouvernement améliorera sensiblement leur relation avec les administrations publiques en améliorant la disponibilité, l’accessibilité et la transparence. C’est aussi pour les gouvernements le gage d’une amélioration de la gestion publique.

Le classement

PaysindiceRang mondial 2020 sur 193 paysPaysIndiceRang mondial 2018 sur 193 pays
MauriceHEGDI63MauriceHEGDI66
SeychellesHEGDI76Afrique du SudHEGDI68
Afrique du SudHEGDI78TunisieHEGDI80
TunisieHEGDI91SeychellesHEGDI83
GhanaHEGDI101GhanaHEGDI101
NamibieHEGDI104MarocHEGDI110
MarocHEGDI106Cap-VertMEGDI112
Cap-VertHEGDI110EgypteMEGDI114
EgypteHEGDI111RwandaMEGDI120
GabonHEGDI113NamibieMEGDI121
BotswanaHEGDI115KenyaMEGDI122
KenyaHEGDI116GabonMEGDI125
AlgérieHEGDI120BotswanaMEGDI127
ZimbabweHEGDI126AlgérieMEGDI130
EswatiniMEGDI128ZambieMEGDI133
RwandaMEGDI130OugandaMEGDI135
LesothoMEGDI135CamerounMEGDI136
OugandaMEGDI137TogoMEGDI138
Côte d’IvoireMEGDI139TanzanieMEGDI139
NigeriaMEGDI141LibyeMEGDI140
CamerounMEGDI144EswatiniMEGDI141
TogoMEGDI147NigeriaMEGDI143
ZambieMEGDI148ZimbabweMEGDI146
SénégalMEGDI150SénégalMEGDI150
TanzanieMEGDI152EthiopieMEGDI151
Sao Tomé et PrincipeMEGDI155Sao Tomé et PrincipeMEGDI154
BéninMEGDI157AngolaMEGDI155
AngolaMEGDI159BéninMEGDI159
CongoMEGDI160MozambiqueMEGDI160
LibyeMEGDI162CongoMEGDI164
MozambiqueMEGDI163Burkina FasoMEGDI165
Burkina FasoMEGDI164BurundiMEGDI166
MalawiMEGDI165LesothoMEGDI167
BurundiMEGDI168GambieMEGDI168
SoudanMEGDI170MadagascarMEGDI170
MaliMEGDI171Côte d’IvoireMEGDI172
MadagascarMEGDI172LiberiaMEGDI173
Sierra LeoneMEGDI174Sierra LeoneMEGDI174
MauritanieMEGDI176MalawiMEGDI175
ComoresMEGDI177RD CongoMEGDI176
EthiopieMEGDI178MaliLEGDI178
DjiboutiMEGDI179DjiboutiLEGDI179
GambieMEGDI181SoudanLEGDI180
LibériaMEGDI182GuinéeLEGDI181
GuinéeMEGDI183ComoresLEGDI182
RD CongoMEGDI184MauritanieLEGDI183
Guinée Eq.MEGDI185Guinée Eq.LEGDI184
Guinée- BissauLEGDI186Guinée-BissauLEGDI187
NigerLEGDI188CentrafriqueLEGDI188
TchadLEGDI189ErythréeLEGDI189
CentrafriqueLEGDI190TchadLEGDI190
SomalieLEGDI191Soudan du SudLEGDI191
ErythréeLEGDI192NigerLEGDI192
Soudan du SudLEGDI193SomalieLEGDI193

Source : https://publicadministration.un.org/

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appel à candidature 2021 : concours d’entrée au Master régional en Gestion intégrée des environnements littoraux et marins (GIELM)

L’hibiscus sabdariffa, une plante au mille vertus