in

Togo : Le ministre de l’Enseignement supérieur recadre les enseignants-chercheurs défaillants des universités publiques

Octave Nicoué Broohm

Par lettre circulaire à l’intention des enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm déplore certains comportements.

: « Il m’a été donné de constater que certains enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo délaissent leurs charges statutaires et les obligations inhérentes à leur fonction, au profit d’autres activités privées », lit-on dans la lettre circulaire, selon le portail officiel républiquetogolaise.com.

Cette situation, souligne le ministre, « pénalise les étudiants et se répercute sur la qualité des formations proposées ». Dans la note, il rappelle aux enseignants-chercheurs concernés, que les obligations inhérentes à leur statut leur imposent le respect scrupuleux de la durée réglementaire de travail, ajoute le site.

A ce titre, ils devraient s’acquitter de façon prioritaire de leurs charges horaires avant toute autre activité privée, leur recommande-t-il.

Attaché au respect scrupuleux de la présente note circulaire, le ministre a instruit les présidents des universités publiques de Lomé et de Kara de mettre en place des mécanismes de suivi des volumes horaires réglementaires exécutés par chaque enseignant-chercheur des universités publiques.

lactuacho.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cudopes-Etat/Etudiants orientés dans le privé

Les instituts campent sur leur position : sans paiement, aucun étudiant ne sera admis…

pays du Golfe

Et si les pays du Golfe utilisaient l’Afrique comme théâtre de guerre par procuration