in

Découverte : Omar PENE, Une vie au service de l’étudiant

Oumar Pène

Oumar Pène de son vrai nom, est né en 1956 à la Médina, un quartier de la capitale Dakar.Il est un artiste musicien sénégalais très engagés dans les luttes économiques et sociales de son pays.

Ce qui explique d’ailleurs le fait qu’il dénonce dans ses chansons des faits comme la corruption, le laxisme des autorités tout en encourageant la jeunesse de son pays à œuvrer pour l’excellence et le travail bien fait. Son style imprégné du Mbalax et du Jazz a profondément influencé la musique sénégalaise et africaine et a traversé différentes générations.

Son lien avec la communauté universitaire, plus particulièrement les étudiants du Sénégal, n’est plus à démontrer. BAYE PENE comme le surnomme affectueusement les étudiants est très apprécié dans le milieu universitaire du fait de son engagement pour la cause de l’étudiant. D’ailleurs depuis quelques années, son rendez-vous avec ces derniers est instrumentalisé par un concert gratuit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Une manifestation qui lui permet de communier avec les étudiants mais aussi les encourager à aller jusqu’au bout malgré les conditions de vie et la précarité dans le temple du savoir, ce qui fait de lui l’artiste musicien préféré des étudiants.

En effet, c’est cette bonne entente de l’artiste et des étudiants que l’autorité a compris pour nommer Omar Pène ambassadeur de bonne volonté auprès des étudiants du Sénégal dans les moments de crise dans l’espace universitaire suite à la mort de l’étudiant Fallou Séne tué par une balle policière.

Un statu que l’artiste accepta avec plaisir. Omar Pène s’est dorénavant engagé dans une dynamique de réconciliation entre étudiant et autorités du pays pour non seulement sauver l’année universitaire mais aussi installer un climat de paix et de stabilité définitive dans l’espace universitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

inspecteurs de l'éducation/grève des inspecteurs/Éducation-Siens

Éducation-Siens: De nouvelles perturbations en vue

étudiants burkinabè

Les étudiants burkinabè de Taiwan “se sentent abandonnés”