in ,

Les établissements privés menacent de bouder les nouveaux bacheliers

Dette aux écoles privées/Dettes aux universités privées/Cudepes/Dette de l’État aux établissements privés/privés /Fepes/établissements privés

Les nouveaux bacheliers orientés dans les établissements privés risquent de se retrouver à la rue. Abass Fall, le Vice-président de la Fédération des établissements privés de l’enseignement supérieur (Fepes), se dit surpris par la déclaration du président de la République Macky Sall, qui veut une année scolaire et universitaire paisible, alors que la dette qui leur ait due n’a pas encore été payée.

Interrogé par Sud fm, Fall fait en effet savoir que “les établissements privés sont dans des situations d’extrême précarité. Et dans ces conditions, ils ne peuvent pas assurer un bon déroulement des enseignements.” Et, poursuit-il :

“Les établissements privés ne sont pas dans les conditions d’accueillir les nouveaux bacheliers. Parce que, l’État (leur) doit 19 milliards. Et, mêmes ceux (étudiants) qui sont là actuellement sont menacés d’expulsion dans les jours à venir”.

seneweb.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

technologie et de la propriété intellectuelle

Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle: Le message du ministre Ahissou aux inventeurs et chercheurs

Mary Teuw/Le prix destiné à la revalorisation des efforts africains Innovation du système éducatif/Comité de dialogue social/Concours/candidats littéraires au bac/Année blanche à l'UGB/candidats littéraires au bac

Installation du Comité de dialogue social : Mary Teuw Niane salue l’initiative………