in , , ,

Le Prix UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes décernées à des lauréates du Sri Lanka et du Kenya

Prix UNESCO

Cette année, le Prix de l’UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes a été décerné à deux lauréates modèles en matière d’éducation des filles grâce à des projets qui contribuent à accroître la participation des jeunes femmes dans le secteur des technologies émergentes au Sri Lanka, et à faire progresser l’accès à une éducation primaire de qualité pour les enfants vulnérables, notamment les filles, dans les zones les plus difficiles d’accès du Kenya. L’attribution du prix a coïncidé avec la Journée internationale de la petite fille, le 11 octobre.

La Fondation Shilpa Sayura du Sri Lanka est récompensée pour son projet NextGen Girls in Technology, un programme extrascolaire qui aide les jeunes femmes du secondaire et de l’université à améliorer leur pensée analytique, logique et créative par la technologie. Au cours des deux dernières années, le projet NextGen a touché toutes les régions du Sri Lanka, in situ et en ligne, formant 1 051 jeunes femmes et 506 enseignants aux compétences technologiques recherchées telles que l’apprentissage machine, la cybersécurité et le design, donnant à nombre de ces filles leur première expérience technologique et faisant progresser leur carrière.

Girl Child Network of Kenya, est reconnu pour son projet, Our Right to Learn – Reaching the Unreached, qui donne accès à une éducation primaire de qualité aux enfants vulnérables, y compris les filles n’ayant pas accès à l’enseignement primaire ou qui ne peuvent pas le terminer. Depuis 2012, le projet a touché 51 936 enfants dans 240 écoles primaires, dont 25 937 filles, grâce à des programmes d’éducation, des installations scolaires adaptées au genre et au handicap et une mobilisation sociale au niveau de la communauté, transformant ainsi les attitudes négatives qui font obstacle à l’éducation des filles. 

Un jury international a sélectionné les lauréats parmi les candidatures soumises par les États membres de l’UNESCO et les organisations non gouvernementales partenaires. Chacun des lauréats recevra 50 000 dollars pour l’aider à poursuivre son travail en faveur de l’éducation des filles et des femmes.

En raison de la pandémie de COVID-19, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture célébrera les lauréats 2020 par une campagne en ligne liée à la Journée internationale de la petite fille. La célébration comprendra des messages vidéo de la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, et de la Pr Peng Liyuan, première dame de la République populaire de Chine et envoyée spéciale de l’UNESCO pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes. 

Créé en 2015 par le Conseil exécutif de l’UNESCO et financé par le gouvernement chinois, le prix de l’UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes a été décerné jusqu’à présent à dix lauréates de toutes les régions du monde, ce qui a permis de sensibiliser aux bonnes pratiques en matière d’éducation des filles et des femmes et de renforcer les engagements au niveau mondial. Le prix contribue directement à la réalisation d’une éducation universelle de qualité, qui fait partie des objectifs de développement durable des Nations unies à l’horizon 2030.

unesco.org

Avatar

Written by Fama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide Comptable Débutant/Spécialiste Développement Communautaire/Coordinateur Logistique et Finance/Chargé des Inscriptions des Formations Compétences/Chef SAV/consultant national analyse UNESCO/Responsable du volet Autonomisation/Stagiaire Chargé de Gestion/Développeur informatique BI et WordPress/Traducteur Anglais vers Français/Chargé de Mission SSR/responsable Communication/Assistant de Communication/UNICEF/chargé de la Formation et du Recrutement/Chef Exploitation Carrière/Chargé de Recrutement/Assistant aux Opérations Voyages

Recrutement d’un Responsable du volet Autonomisation des Jeunes

stade de UCAD

La réhabilitation du stade de l’UCAD va démarrer fin novembre