in ,

Education : les gouvernements africains incités à valoriser la profession enseignante

Afrique-Education/Sierra Leone/profession enseignante

Dans un communiqué de presse publié récemment par l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (Adea), les enseignants doivent adopter l’auto-réflexion et tisser le lien plus profond avec les apprenants en vue de valoriser leur métier sur le continent.

La nouvelle stratégie de l’Adea est de donner aux pays africains les moyens de développement des systèmes d’éducation et de formation qui répondent à leurs besoins émergents et stimulent durablement la transformation socio-économique de l’Afrique, poursuit le communiqué.

Le sous-secteur de l’éducation, indique le texte, est confronté à la faible capacité de mettre en œuvre les réformes éducatives, la crédibilité sociale de la profession et au faible niveau de satisfaction professionnelle des enseignants.

Le fil conducteur qui permet aux enseignants de se sentir comme chez eux et une intégrité qui favorise la compassion permet la présence et le niveau d’engagement solide de la part de l’enseignant, demeurant ainsi aux yeux de l’apprenant un influenceur, un facilitateur ou un protecteur respecté digne de confiance.

A cet effet, l’élève doit comprendre la plus grande valeur de l’apprentissage et le fait que cela peut construire ou détruire les sociétés futures, impactant ainsi la durabilité de diverses manières. « La société commencera alors à voir la valeur de cette profession et à agir en conséquence, lorsque l’apprenant est au centre de ses préoccupations et lorsque l’enseignant ressent, agit et dégage une autonomie », explique le communiqué.

Le secrétaire exécutif par intérim de l’Adea, Shem Bodo, a rappelé que l’enseignement était une profession permanente dont l’enseignant a besoin d’opportunités d’apprentissage tout au long de la vie.

Il a exhorté les gouvernements africains à coordonner tous les acteurs qui appuient la formulation ou la révision des politiques publiques relatives aux enseignants et à l’enseignement afin de passer de l’enseignement à la pédagogie, l’évolution des carrières, des liens étroits avec la recherche et la reconnaissance publique.

Ils doivent également créer un environnement propice à une plus grande collaboration entre les enseignants, les apprenants et les décideurs.

adiac-congo.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

argent de la diaspora/Transferts rapides d’argent/migrants Sénégalais/Transfert d’argent/Transferts d’argent

Transferts rapides d’argent : Les établissements de crédit ont reçu 554,8 milliards au 1er semestre (DPEE)

accidents

Tabaski 2018: le bilan des accidents fait état de 12 morts