in ,

Quelques astuces pour améliorer votre prononciation

Quelques astuces pour améliorer votre prononciation

Le Journal Universitaire vous propose cet article “Quelques astuces pour améliorer votre prononciation” avant un discours.

Si vous bafouillez souvent en parlant ou si les gens ne comprennent pas ce que vous dites, vous devrez vraiment agir pour améliorer votre prononciation. Vous avez la possibilité de recourir à plusieurs méthodes qui vous aideront à parler plus clairement. Donnez-vous la peine de les essayer, si vous souhaitez améliorer votre élocution, surtout avant de prononcer un discours ou si vous avez des contacts professionnels permanents avec le public.

1 Partie : Parler lentement

Contrôlez votre respiration. Écoutez un chanteur ou observez-le sur scène et vous verrez à quel point il fait attention à sa respiration. Mick Jagger ne pourrait pas courir sur scène dans tous les sens, en chantant « You can’t always get what you want », s’il ne respirait pas correctement. Il en va de même pour la parole. Une bonne respiration peut améliorer sérieusement la clarté de votre discours.

  • Pour vérifier que vous respirez correctement, placez une main sur votre abdomen et l’autre sur votre poitrine. La main posée sur votre ventre devrait bouger pendant que celle qui se trouve sur votre poitrine devrait rester immobile. Une respiration avec votre diaphragme vous permet d’obtenir suffisamment de souffle pour parler avec une voix pleine [1].
  • Parlez à la fin de l’inspiration. Une fois que vous avez inspiré convenablement, commencez à parler et pensez à vos paroles en expirant lentement et régulièrement. Ainsi, vous soutiendrez vos mots avec votre souffle et vous parlerez sans précipitation.

Prenez votre temps pour vous exprimer. Parlez aussi lentement que possible, sans pour autant imiter la voix d’un robot.

  • Souvent, les gens s’énervent quand il s’agit de parler en public. Si vous réagissez ainsi, pensez immédiatement à ralentir votre débit, car en respirant correctement, vous n’aurez pas de problème pour rester calme et bien articuler vos mots.
  • N’oubliez pas aussi que les gens veulent vous écouter. En effet, vos paroles ont de la valeur. Par conséquent, prononcez-les correctement pour donner à votre interlocuteur une chance de vous comprendre.
  • L’oreille humaine a une bonne capacité d’écoute. Cependant, prenez la peine de prononcer chaque mot complètement avant de passer au suivant. Ainsi, vos mots seront espacés pour permettre à chacun de bien vous comprendre

Avalez l’excès de salive. De la salive dans la bouche peut entrainer une élocution confuse et une distorsion de certaines consonnes telles que « s » et « k ».

  • Donc, prenez le temps d’avaler la salive en trop pour garder la bouche claire. Ce geste vous permettra aussi de faire une pause et de reprendre votre souffle.
  • En général, efforcez-vous de prendre cette pause quand vous avez fini d’exprimer une idée ou à la fin d’une phrase et non en son milieu. Ainsi, vous aurez un instant de répit pour préparer la phrase suivante.

Sachez ce que vous allez dire. Si vous prononcez un discours en public ou si vous avez une conversation avec un ami, prenez au moins le temps de réfléchir à ce que vous allez dire. Ainsi, vous aurez plus de chances de parler clairement et de mieux contrôler le débit de vos paroles.

  • Il ne s’agit pas seulement d’articuler les mots correctement, mais aussi il faut transmettre votre message ou expliquer votre point de vue avec précision. Souvent, cela signifie bien connaitre votre sujet de façon à ne pas avoir à revenir en arrière ou à utiliser des « mots béquilles », comme « hum », « d’accord » ou « euh »

Préparez-vous. Si vous devez prononcer un discours en public ou faire une présentation, vous avez probablement résumé votre texte au préalable. Une bonne technique consiste à préparer votre discours en vous promenant.

  • Certains acteurs utilisent cette méthode pour apprendre leur texte, étant donné qu’il est plus facile de se souvenir de ce qu’on a appris, si on fait des mouvements, comme se lever ou marcher. Pratiquez votre discours en prononçant un mot à chaque pas que vous faites.
  • Cette technique peut vous sembler lente et fastidieuse, mais elle vous permettra d’apprendre à contrôler votre vitesse d’élocution. Vous n’avez pas besoin de parler lentement en faisant votre discours ou pendant vos conversations normales, mais la clarté de votre discours sera meilleure, si vous vous sentez à l’aise et si vous parlez à un rythme lent.

Répétez les mots difficiles à prononcer. Lorsque vous prononcez certains mots compliqués, vous avez souvent tendance à accélérer votre débit et à trébucher sur ces mots, ce qui se traduit par un discours confus. En pratiquant ces mots à haute voix plusieurs fois, vous formerez des réflexes musculaires qui vous aideront à les prononcer correctement.

  • Des mots comme « prestidigitateur », « inéligibilité », « phénylalanine » et « désoxyribonucléique » sont considérés comme des mots très compliqués à prononcer en langue française, parce qu’ils contiennent des combinaisons de syllabes difficiles à former morphologiquement [2].
  • Pour vous aider à mieux prononcer des mots difficiles, essayez de les épeler phonétiquement.
  • Lorsque vous serez à l’aise avec les mots compliqués, vous pourrez prendre votre temps et vous exprimer avec confiance.

 

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heifer International recrute une chargée d'entretien

Star energy recrute des employés de libre service

Recrutement d'étudiantes bilingues

Job étudiant: Dalalakdiam recrute des étudiantes bilingues