in , ,

Mort de Fallou Séne et cie: La radho et LSDH ont entamé une marche sur l’impunité des policiers

Justice pour Fallou/Décès Fallou Sène /radho et LSDH/étudiants de l'Ugb déterrent la hache de guerre/meurtrier de Fallou Sène

Les organisations de défense des droits humains sont montées au créneau pour dénoncer les lenteurs dans le traitement de certains dossiers judiciaires. Contrairement à certaines affaires, la justice traine les pieds sur les dossiers auxquels les forces de défense et de sécurité sont impliquées.

Dans un communiqué conjoint, la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO), la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) et Amnesty International section Sénégal, expriment leurs vives inquiétudes face à la lenteur du traitement des dossiers concernant la mort dans des conditions non encore élucidées de l’étudiant Fallou Sène, Abdoulaye Timera qui a été fauché par une voiture de la Police à Colobane.

Non sans oublier Masseck Ndiaye Diop qui est décédé dans le cadre d’une intervention de la Police à la Médina et Saliou Sarr, mort dans les locaux du commissariat de Thiaroye. Ces organisations sont sans cesse assaillies par les familles des victimes désemparées et traumatisées qui continuent de réclamer la justice.
Dakar Matin

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Journée internationale de la Jeunesse

Journée internationale de la Jeunesse : les doléances de ADHA

Recrutement de Chargés de Relation Clients

SAER-emploi Senegal recrute Un Responsable des Ressources Humaines (MAKO – dans la région de Kédougou)