in ,

Mauritanie : lancement du rallye sur sciences

rallye des sciences

Le rallye des sciences sanctionné par le prix du Président de la République en Mauritanie a démarré dimanche à Nouakchott et dans les villes intérieures du pays, a-t-on constaté dans la capitale mauritanienne.

Quelque 2.500 élèves issus des troisièmes, cinquièmes et sixièmes années de l’enseignement secondaire participent à ce rallye qui consiste en un concours dans les disciplines scientifiques.

Organisé par le ministère de l’Education nationale, le rallye porte sur les mathématiques, les sciences, la chimie et la physique.

Cette compétition revêt une importance particulière à bien des égards, a déclaré la secrétaire générale du ministère de l’Education nationale mauritanien, Maaziza Mint Mahfoudh Ould Kourbaly.

S’exprimant lors d’une visite dans certaines des classes de concours, Mint Mahfoudh Ould Kourbaly a précisé que les lauréats recevront des prix matériels importants en fonction de leur classement.

Elle a ajouté que le concours permettra également aux participants d’améliorer leur niveau dans les matières scientifiques, d’identifier les lacunes et de les combler à l’avenir.

Il s’agit, a aussi dit la secrétaire générale, de promouvoir le système éducatif national et d’accroître les capacités des élèves dans les domaines scientifiques, ce qui est indispensable, selon elle, pour accompagner les nouveautés de l’époque.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ASUTIC

Sénégal : Les utilisateurs des TIC veulent une réforme numérique du système démocratique

Sénégal: des professeurs révisent leur français sur tablette pour mieux l’enseigner aux enfants