in

Ramadan 2018 : Google lance Qalam, appli de cartes de vœux virtuels

applications/manipulation politique/Google GO/Ramadan 2018

Google a annoncé, dimanche 13 mai, le lancement d’une nouvelle application nommée « Qalam » qui permettra à tous les musulmans du monde entier de partager les vœux du Ramadan à leurs familles et amis à travers des cartes de vœux virtuels.

Après Qibla Finder, application pour localiser la direction de La Mecque qui a connu un franc succès l’année passée lors du mois de Ramadan, Google lance l’appli Qalam qui permet aux internautes de partager des cartes de vœux virtuels spécial Ramadan à ses proches.

Une vingtaine de modèles de cartes mêlant calligraphie et 3D sont proposés, créées par neuf artistes internationaux.
Parmi eux, le très réputé artiste franco-tunisien El Seed, qui joue sur un mélange de calligraphie et  de graffitis pour une production très moderne.

Ramadan 2018


On compte aussi Soraya Syed, l’une des premières femmes calligraphes du Pakistan, qui utilisent les technologies comme l’holographie pour revisiter la calligraphie arabe traditionnelle, Lulwah Al Homoud, une calligraphe et mathématicienne saoudienne qui retravaille les lettres et les symboles pour les transformer en dessins régulés par une symétrie parfaite, Karima Sharabi, une tatoueuse qui apporte également son savoir-faire dans l’art de la calligraphie, ou encore Majid al Yousef, un calligraphe de 25 ans d’expérience qui crée des œuvres inspirées du cubisme, du futurisme et de l’abstrait. Avec de beaux résultats à découvrir.

saphirnews.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ramadan

Quelle alimentation faut-il adopter durant la période du Ramadan ?

Rwanda

Au Rwanda, des hommes enseignent la « masculinité positive »