in

Ramadan 2019 – Matam à 46°C : “Emigration” en masse des populations du Nord vers Dakar

Ramadan 2019

Actuellement dans la région de Matam, la température affiche 46°C en ce moment béni de ramadan. Certains ont trouvé l’astuce pour échapper à un ramadan en pleine canicule. Ils ont décidé de se rendre à Dakar pour un mois.

Lundi 6 mai 2018 à 21 heures à la gare routière d’Ourrossogui, on a l’impression d’être en fête. Les transports en commun se garent en partance pour Dakar. Les clients aussi ne se font pas désirer. Qu’est ce qui explique un tel phénomène. Ismaila Sy, un chauffeur de Taxi trouvé sur les lieux tente d’y répondre au micro de Radio Sénégal.

« Je dirais que cette température extrême avoisinant les 45°C, la chaleur est insupportable. Raison pour laquelle beaucoup de personnes se réfugient à Dakar en ce mois de ramadan. Donc cette chaleur ne nous rend pas la tache facile».

La même source ajoute qu’on y retrouve également toutes catégories d’âge en partance pour la capitale sénégalaise. « Beaucoup de personnes n’ont pas cette capacité d’adaptation. Avant c’était seulement les vieux, en raison de leur santé qui, difficile de supporter la chaleur de Matam, quittaient les lieux pour Dakar. Mais maintenant tout le monde se réfugie à Dakar. Avec les températures 24 °C Dakar c’est mieux. Actuellement c’est la destination préféré des “Foutankés “.

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Ekeneya

A 24 ans, la Malienne Fatoumata Diawara crée une application pour géo-localiser les structures de santé

Université de Picardie

Contre l’avis du gouvernement, l’Université de Picardie n’augmente pas les frais d’inscription des étudiants étrangers