in

Dysfonctionnements dans les paiements des rappels de vacances : Les étudiants renouent avec la violence

violence à l'Ucad

Ayant noté des dysfonctionnements dans le paiement de leurs rappel des vacances, les étudiants vandalisent, brûlent et cassent tout. De quoi transformer l’université de Dakar et alentours en champ de bataille dans la matinée d’hier. Pendant ce temps, la direction des bourses reste aphone.

De grosses pierres jetées par terre, bâtons et des pneus brulés qui jonchent les rues campent le décor, empêchant du coup les véhicules de circuler. L’intérieur des facs n’est pas épargné par ces traces d’affrontement entre policiers et étudiants. Le constat est le même dans l’espace situé entre le couloir de la mort et le campus social. Un groupe d’étudiants armés de pierres, font dévier les véhicules et les personnes étrangères des lieux. Les grévistes laissent entendre : « l’heure est grave. Nous voulons passer la fête en famille. On en peut plus. Nous voulons nos bourses ». À coté, une autre voix féminine se lève. « Nous préparons la tabaski au même tire que tout le monde », confie-t-elle.

L’université cheikh Anta Diop de Dakar s’est transformée, hier, en un champ de bataille. Etudiants et forces de l’ordre se sont livrés à des affrontements qui ont durés plusieurs heures. Ils se sont donnés en spectacle durant plusieurs heures avant que la situation ne soit maitrisée. S’insurgeant contre le dysfonctionnement dans le paiement de leurs rappels de vacances, depuis un certains temps, les étudiant crient au complot.

Saliou Béye, étudiant en licence 3, à la faculté des sciences et techniques, estime que ses camarades vivent un complot mijoté par l’Ecobank et les agences de Wari. « Nous interpelons les autorités académiques et la banque Ecobank sur ce dysfonctionnement. Ce qui est tout a fait inadmissible. Quand on se présente à l’Ecobank, on nous fait comprendre que les rappels de bourses des nouveaux bacheliers et les étudiants non détenteurs de carte Gab, sont transférés dans les agences de Wari. Une fois dans ces agences, on nous dit que le virement n’est pas effectif. Ils sont en train de manigancer quelque chose. Ils cherchent à ne pas nous payer d’ici la fête de la Tabaski. Nous voulons que justice soit faite. Nous voulons rentrer chez nous.  Il y a des étudiants qui doivent rallier leurs familles dans les zones les plus reculées du pays », fulmine t-il.

Selon ce dernier, beaucoup d’étudiants ont préparé leurs bagages depuis 15 jours. C’est uniquement le paiement des bourses qui leur retarde. « Nous revendiquons les rappels de vacances, les aides et même les subventions de mémoires de recherche. Si rien n’est fait jusqu’à demain, nous passerons à la vitesse supérieure. Nous n’allons pas laisser faire. Le mouvement est suivi par l’ensemble des facultés de l’Ucad. Tous les moyens sont bons. Nous n’écartons pas de bloquer les paiements au niveau de l’Ecobank. Nous allons paralyser tout le système au sein du campus pédagogique », promet –il.

A coté, un autre groupuscule d’étudiants expose son amertume. Ces derniers, se disent ne pas être contents de la manière dont l’Ecobank paie les bourses. Remonté contre cette institution bancaire et les autorités étatiques, Mamadou Sarr, étudiant en licence 3 en physique et chimie, à la faculté des sciences et techniques, se lâche. « Nous déplorons la manière dont l’Ecobank paie les bourses. Cela a fait deux semaines que les étudiants n’arrivent pas à percevoir leurs rappels pour les vacances. C’est anormal. Nous nous levons à 4 heures du matin pour aller faire la queue devant la banque. Actuellement, il y a des étudiants qui s’entretuent là bas pour percevoir leurs modiques bourses. On est obligés de nous inscrire sur une liste qui doit passer deux jours après », déplore t-il. Avant d’ajouter : « On indexe le doigt à l’Ecobank et à l’Etat. Parce que la responsabilité est partagée. C’est inadmissible qu’une seule banque puisse gérer tous les étudiants du Sénégal. La décentralisation sur les inscriptions doit être suivie par les paiements ».

El Hadji Thiam

Posté par El Hadji Thiam

Ma formation initiale est orientée dans le domaine Physique-Chimie. Je suis titulaire d'une maîtrise en la matière, à l'UCAD. Je m'occupe des Concours et Stratégies au niveau du Journal Universitaire. Heureux de servir la communauté !!!

One Comment

Leave a Reply
  1. c’est inadmissible que les Etudiants ne perçoivent pas leurs rappels et les aides , on est presque en vacance ou les campus social sont fermer .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recrutement d'un responsable suivi évaluation

La DGPU recrute un Projecteur-Dessinateur VRD

La DGPU de Diamniadio recrute plusieurs profils

La Délégation Générale à la Promotion des Pôles Urbains Urbains de Diamniadio et du Lac Rose recrute plusieurs profils