in ,

Programme de la Banque mondiale pour le recrutement d’étudiants-chercheurs africains

Tanzanie/croissance ralentie en afrique/Lancé en 2013 par le Groupe de la Banque mondiale, le programme de recrutement d'étudiants-chercheurs africains est destiné aux jeunes talents africains/capital humain/Programme de recrutement de jeunes professionnels

Lancé en 2013 par le Groupe de la Banque mondiale, le programme de recrutement d’étudiants-chercheurs africains est destiné aux jeunes  talents africains, titulaires d’un doctorat ou suivant un programme& doctoral dans les domaines d’expertise de la Banque mondiale. Depuis sa création, notre programme a rencontré un vif succès sur tout le continent et a permis de constituer un vivier de jeunes doctorants prometteurs, intéressés par les questions de développement et envisageant de travailler dans une institution internationale, dans l’administration de leur pays, dans des Think Tank ou dans l’enseignement. Le programme permet aux candidats retenus d’effectuer un séjour d’au moins six mois au siège du Groupe de la Banque mondiale ou dans ses bureaux de pays afin d’acquérir une expérience pratique des métiers du développement. Cette expérience comprend notamment la production et la diffusion de travaux de recherche, la conception de politiques publiques aux niveaux national et international et le renforcement des institutions, en vue d’encourager une croissance inclusive dans les pays en développement. Tout en bénéficiant des recherches et des innovations dans de nombreux secteurs, les candidats retenus mèneront des recherches, travailleront sur les politiques économiques et l’assistance technique ainsi que sur les opérations de prêt qui sont au cœur du double objectif de la Banque mondiale de mettre fin à la pauvreté et promouvoir une croissance économique équitable.

Les doctorants des trois dernières promotions ont d’ores et déjà demontré leur talent en devenant des membres incontournables des départements qui les ont recrutés et en contribuant activement à leurs travaux de recherche. Cela leur a également permis d’avoir une meilleure compréhension des missions et activités du Groupe de la Banque mondiale ; d’accéder à des données de qualité pour leurs travaux de recherche et de collaborer avec des experts reconnus du développement.

Chaque année, la période de dépôt des dossiers de candidature se déroule entre les mois d’août et de septembre.

Conditions d’admission

  • Etre ressortissant d’un pays d’Afrique subsaharienne et avoir récemment obtenu son doctorat, ou être un étudiant en dernière année de doctorat dans tous les secteurs du développement et notamment dans les domaines suivants : économie, éducation, santé, gouvernance, énergie, agriculture, infrastructure, démographie.
  • Posséder une excellente maîtrise, orale et écrite, de l’anglais ;
  • Avoir moins de 32 ans à la date de clôture des dépôts des dossiers de candidature ;

Quelque 3029 jeunes chercheurs africains ont postulé au programme en 2018. 144 d’entre eux, provenant de 26 pays africains, ont été admissibles au processus de recrutement.  24 doctorants ont été recrutés dans divers départements du Groupe de la Banque mondiale, incluant l’agriculture, l’énergie et le commerce. La promotion comprend 15 étudiantes-chercheuses et 8 étudiants-chercheurs issus de 12 pays d’Afrique.

Ils travaillent dans les départements suivants : Agriculture ; Éducation ; Énergie et secteur extractif ; Gouvernance ; Bureau de l’économiste en chef pour l’Afrique ; Économie du développement ; Santé, nutrition et population ; Macroéconomie ; Commerce et investissement ; Protection sociale et emploi ; Changement climatique ; Infrastructures et partenariats public-privé ; Fragilités, conflits et violences (FCV) ; Genre. Le programme est soutenu par le Think Tank Africa Partnership (TAP), le fonds FCV et les ressources de l’Association internationale de développement (IDA).

Formulaire de candidature : https://wbgfellowship.worldbank.org/

ucad.sn

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bacheliers africains

Le « triple défi » des bacheliers africains invités à venir étudier en France

Finale internationale du concours/mt180/Ma Thèse en 180 secondes

Finale internationale du concours Ma thèse en 180 secondes (MT180)