in ,

Le Réseau mondial des enseignants soutient l’utilisation des ressources éducatives libres pour combattre le COVID-19

La troisième réunion annuelle du Réseau REL Référentiel de compétences TIC pour les enseignants (ICT-CFT) de l’UNESCO a porté sur l’importance des ressources éducatives libres (REL) pour affronter les difficultés liées au COVID-19 dans le monde, sur la base de la Recommandation de l’UNESCO sur les REL adoptée en 2019. La réunion, qui s’est déroulée le 10 février 2021, a rassemblé 25 experts représentant plus de 13 ministères de l’Éducation et établissements d’enseignement supérieur formant des enseignants dans 12 pays.

Cette réunion en ligne a été organisée par l’UNESCO et a rassemblé des experts et des représentants des gouvernements de Djibouti, de l’Égypte, du Maroc, du Mozambique, du Nigeria, des Philippines, du Rwanda, de l’Afrique du Sud, du Togo, de la Tunisie, de la Turquie et des États-Unis d’Amérique, ainsi que des représentants des bureaux hors Siège de l’UNESCO au Caire, à Dakar et à Yaoundé.

Le COVID a révélé le ‘déficit’ en matière d’éducation, notamment en termes d’utilisation des TIC. Il a contraint de nombreuses personnes à repenser certains problèmes systémiques, les infrastructures et le renforcement des capacités.

Chris Miyaki, Directeur de la Commission nationale des universités du Nigeria

Les participants à la réunion ont souligné que l’année dernière, la disponibilité en ligne des ressources du Réseau ainsi que le renforcement des capacités de création, d’utilisation, de réutilisation et d’adaptation des REL visant à soutenir la formation des enseignants sur la base du Référentiel de compétences TIC de l’UNESCO, avaient joué un rôle déterminant pour garantir la continuité de l’enseignement et de l’apprentissage lors de la pandémie, les établissements d’enseignement du monde entier ayant été contraints de fermer leurs portes et de s’adapter aux nouvelles réalités pédagogiques.

Melinda Bandalaria, Présidente et Professeure de l’université ouverte de l’Université des Philippines (UPOU), a déclaré que les REL s’étaient avérées particulièrement précieuses pour les cours d’enseignement-formation à l’OPOU.

Ilyas Ahmed, Professeur à l’Université de Djibouti, a fait part de la même expérience et insisté sur le besoin croissant d’utiliser et de développer des ressources basées sur les REL afin de surmonter les difficultés liées à la pandémie, en formant les enseignants de Djibouti à l’utilisation efficace des technologies. Ndlovu Nokulunga, Maîtresse de conférences à l’Université de Witwaterstrand, en Afrique du Sud, a souligné que l’intérêt pour les REL s’était considérablement développé dans son établissement depuis l’épidémie de COVID-19, et que la difficulté consistait dorénavant à garantir un meilleur accès à ce contenu à l’ensemble des parties prenantes.

Concernant le programme de travail du Réseau pour l’année 2021, les participants ont défini des stratégies afin d’aligner davantage leurs activités à la Recommandation 2019 de l’UNESCO sur les REL ainsi que sa mise en œuvre, notamment en partageant les bonnes pratiques dans le but d’encourager la contextualisation nationale de la Recommandation et de ses domaines d’action. En outre, les participants ont convenu de prioriser le partage d’expériences en termes de développement et de mise en œuvre des stratégies numériques au niveau national et institutionnel.

Les présentations de la réunion ont ensuite évoqué les liens évidents entre le travail du Projet ICT-CFT/REL et la Recommandation de l’UNESCO sur les REL. Les participants ont conclu que ce projet était important pour soutenir les parties prenantes dans l’exploitation des REL dans le monde entier, afin de partager ouvertement l’apprentissage et les connaissances dans le but d’édifier des sociétés du savoir plus résilientes et inclusives.

Le Réseau REL Référentiel de compétences TIC pour les enseignants (ICT-CFT) de l’UNESCO a été créé en 2013 afin de soutenir les efforts des États membres en matière de formation à l’enseignement des TIC en contextualisant le Référentiel de compétences TIC. Il vise à soutenir la réalisation des objectifs nationaux relatifs aux TIC dans l’enseignement, à développer des supports de formation à l’enseignement s’appuyant sur les REL et à mettre en œuvre des exercices de formation à l’enseignement sur la base de ces supports.

L’ICT-CFT sert de guide d’orientation pour la formation initiale et en cours d’emploi qui aide les enseignants à intégrer les TIC à leur pratique et leur développement professionnel dans le but de faire progresser l’apprentissage scolaire.

unesco.org

Abdourahmane

Written by Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

étudiant

« Chers étudiants armez-vous mais que cette arme soit la science et non la violence »

Concours-AUF

Concours : création du logo du 60ème anniversaire de l’AUF