in ,

WhatsApp, Facebook : l’Ouganda instaure une taxe de 17 € pour qu’on arrête de dire du mal des gens dans leur dos

réseaux sociaux

WhatsApp, Facebook, Viber et Twitter vont devenir indirectement payants en Ouganda. La Parlement a voté une loi qui va imposer une taxe aux utilisateurs de réseaux sociaux du pays. Celle-ci sera d’environ 17 euros par an. L’objectif annoncé de cette loi portée par le Président Yoweri Museveni ? Essayer de lutter contre les « ragots », qui sont selon lui encouragés par ces applications. Qui sont aussi des moyens très importants pour communiquer, mais il ne semble pas s’en émouvoir plus que cela.

Le Parlement ougandais a voté une loi dont l’une des mesures est de taxer les habitants du pays qui utilisent les réseaux sociaux. WhatsApp, Facebook, Viber et Twitter sont par exemple concernés, rapporte la BBC. Le montant de la taxe est calculé sur la base de 200 shilling par journée d’utilisation. Pour que ce soit plus concret, ça équivaut à une taxe d’environ 17 euros par an si on se connecte tous les jours à au moins une de ces applications.

WhatsApp, Facebook et les autres sujets à une taxe

La loi entrera en vigueur le 1er juillet 2018. On ne sait pas encore comment elle va être appliquée dans les faits. Elle a été portée par le Président du Ouganda Yoweri Museveni, qui estime que les réseaux sociaux encouragent les gens à partager et colporter des « ragots ». Ces applications sont des outils de communication très importants dans ce pays pauvre, et ce sont les consommateurs qui trinquent directement avec cette mesure. Cette loi prévoit également une taxation des transactions financières opérées via des appareils mobiles. L’argent doit servir au remboursement de la dette de l’État.

Décidément, les réseaux sociaux sont dans le viseur des gouvernements. Facebook va être interdit en Papouasie-Nouvelle-Guinée pendant un mois. Officiellement pour « faire le ménage sur la plateforme », lutter contre les fake news et supprimer les faux comptes. Mais certains y voient déjà une forme de censure. Le ministre de la Communication du pays a indiqué qu’il pourrait lancer le développement d’un réseau social gouvernemental pour les citoyens du pays.

phonandroid.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

transferts de fonds/L'e-CFA version numérique du FCFA

AIR: Coûts exorbitants des transferts de fonds vers l’Afrique

importations de riz/Record historique de production de riz en Afrique

L’Afrique dépense 6 milliards d’euros par an pour ses importations de riz