in

Une société de la place Recrute un Responsable Actif-Passif (Ref/RPAP)

Managers d équipe

Offre d’emploi au poste de Responsable Actif-Passif, à découvrir ci-après, cette annonce d’Une société de la place.

RESPONSABLE ACTIF-PASSIF (Ref/RPAP)
Annonceur: Une société de la place
Mission :– Mettre en place des instruments de suivi et d’analyses permettant de gérer la composition et l’adéquation de l’ensemble des actifs et passifs du bilan ainsi que du hors bilan ;
– Mesurer et couvrir les risques de taux, de liquidité et de change. -Mesurer la rentabilité d’un bilan avec considération de la marge d’intérêt ; -Evaluer et mesurer les risques financiers ;
– Assurer le suivi du respect des Ratios prudentiels ;
– Effectuer le benchmark par rapport à la concurrence ;
– Mettre en place un dispositif de veille et d’alerte sur les risques, essentiellement liquidité, taux d’intérêt, crédit et change ; -Mettre en place un système de reporting hebdomadaire et mensuel.
Qualification / Formation :-Vous êtes titulaire d’un diplôme (BAC+4/5) en Finances/comptabilité ou tout diplôme équivalent
– Vous justifiez d’une expérience professionnelle de 5 ans au moins à un poste similaire dans une institution financière de la zone UEMOA
– Vous justifiez d’une expérience dans la trésorerie bancaire, le placement sur les marchés financiers, l’analyse financière -Vous avez de très bonnes compétences en mathématiques financières, probabilité, statistiques et modélisations de produits financiers -Vous avez une bonne connaissance du PCB et des modèles de diffusion de taux d’intérêts et des techniques de valorisation de produits dérivé de taux d’intérêts -Vous avez une bonne maîtrise des outils bureautiques et informatiques
Date d’expiration : 17-02-2018

Dossier de candidature :
 
Envoyer dossier à [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

déchets

Environnement: Afrique, le continent submergé de déchets

Suspension des cours dans le privé

Suspension de leurs cours : Les écoles privées d’enseignement supérieur réclament 4 milliards à l’Etat