in

Retard dans la livraison des amphithéâtres de la FSJP : le recteur donne raison aux étudiants

Retard dans la livraison des amphithéâtres de la FSJP

Le journal universitaire partage avec vous le contenu du point de presse du recteur de l’UCAD sur le retard dans la livraison des amphithéâtres de la FSJP

Le recteur de l’université cheikh Anta Diop de Dakar a suivi les étudiants dans leurs revendications contre le retard noté dans la livraison des amphithéâtres de la faculté des sciences juridiques et politiques. Hier, en point de presse, ce dernier avoue le retard et finit par donner raison aux  étudiants.

Les autorités semblent rejoindre les étudiants dans leurs revendications du retard de la livraison des amphithéâtres de la faculté des sciences juridiques et politiques en réfection depuis plus d’un an. Essayant de retrouver les sources de ces revendications, le recteur de l’université, lors d’un point de presse, finit par les donner raison. Le recteur fustige la méthode usée par les étudiants et largue la faute aux responsables des chantiers. « Tout en condamnant le recours à la violence des étudiants, il faut dire que les entreprises responsables des chantiers incriminés ont une grande part de responsabilité puisque n’ ayant jamais su tenir les engagements pris et réitérés devant la communauté », a constaté, hier, Ibrahima Thioub, recteur de l’Ucad.

Selon ce dernier, au sortir des séances de travail tenues autour de l’achèvement des travaux du vendredi 28 octobre 2016, avec tous les acteurs de l’Ucad, le ministère et les étudiants, les entreprises avaient pris des engagements de rendre les clés au plus tard le 30 décembre 2016. « Pour les amphis de la FSJP, l’ETDM s’était engagée à livrer les salles de td et la bibliothèque dans les 45 jours qui suivront la levée des réserves administratives et financières qui pèsent sur elle. Nous sommes au troisième mois sans rien voir. L’EERI s’était engagée à terminer les travaux du rectorat et de l’office du baccalauréat, trois mois après la réunion de novembre 2016. De même que SENTRA-BTP s’était engagée à livrer l’auditorium le 30 décembre 2016. L’université à ma voix, souhaite que les responsabilités soient situées afin que puisse continuer le climat qui régnait depuis quelques mois », revendique-t-il. Avant d’ajouter : « c’est le lieu de saluer l’esprit de dépassement et surtout d’engagement dont ont fait montre les étudiants ainsi que les enseignants qui ont accepté de poursuivre leurs enseignements dans des conditions assez difficiles. »

Abdallah Sarr

Posté par Abdallah Sarr

Reporter au Journal Universitaire. Spécialisé sur les questions de l'éducation et de l'enseignement supérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recrutement d'un stagiaire

Concours BTS électricité d’installations industrielles du LSLL 2017 : Appel à candidature

Résultats concours aux métiers portuaires et logistiques 2017

Concours CFMPL aux métiers portuaires et à la logistique 2017