in ,

Webinaire : « Le regard des sciences sociales sur les épidémies en Afrique »

sciences sociales sur les épidémies en Afrique

Afin de poursuivre sa mission de susciter le débat entre chercheurs, représentants de la société civile et acteurs institutionnels en cette période de crise sanitaire, la Fondation Croix-Rouge française créé un nouvel événement en visioconférence, « L’Instant recherche ». Permettre la rencontre et le dialogue entre des spécialistes engagés, favoriser un échange ouvert, libre et exigeant, où la diversité des savoirs, des pratiques et des principes permet l’émergence de modèles innovants est aujourd’hui une nécessité.

La crise du Covid-19 a mis sur le devant de la scène des scientifiques chargés d’éclairer la décision politique. Parmi eux, les spécialistes en sciences sociales sont indispensables afin d’analyser au mieux les phénomènes sociaux liés à la pandémie et ainsi apporter des recommandations aux acteurs de la réponse, notamment en Afrique, terrain de recherche prioritaire de la Fondation Croix-Rouge.

La première édition de « l’Instant recherche » de la Fondation réunira des chercheurs en santé publique, économie et épidémiologie sur le thème « Le regard des sciences sociales sur les épidémies en Afrique ». Ils discuteront notamment de la place accordée aux sciences humaines et sociales dans les priorités allouées à la recherche scientifique par l’OMS et principaux bailleurs de la recherche dans le cadre de la crise sanitaire actuelle.

  • Quel bilan tirer à ce jour de la mobilisation des chercheur.e.s en sciences humaines et sociales, et quelle est la place des chercheur.e.s africain.e.s dans cet effort mondial ?
  • Quels enseignements tirer des premiers résultats ?
  • La situation d’urgence actuelle conduit-elle à un double décloisonnement, si souvent espéré, entre disciplines scientifiques d’une part et entre chercheurs et société civile d’autre part ?
  • Au-delà de la crise sanitaire actuelle, comment faire de la recherche dans l’urgence, et notamment en Afrique où l’accès aux financements de la recherche est plus difficile qu’ailleurs ?

Intervenants.es

   Dr Abdoulaye Touré

Lauréat 2020 des prix de recherche de la Fondation

Abdoulaye Touré est guinéen, Docteur en Santé publique de l’Université Claude Bernard de Lyon. Il est Maitre de conférences à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC), Directeur Général de l’Institut National de Santé Publique (INSP), Directeur du Centre de Recherche et de Formation en Infectiologie de Guinée (CERFIG). Il dirige depuis 2018 l’Institut National de Santé Publique guinéen. Il a coordonné le programme de recherche et de soins lancé par l’IRD et l’Inserm, avec l’Université de Montpellier, auprès des survivants d’Ebola en Guinée, intitulé « PostEboGui ». Ses activités de recherche ont porté sur l’analyse des séquelles cliniques et biologiques de la maladie à virus Ebola, en s’appuyant sur une cohorte de 802 guéris d’Ebola soit environ 70 % de l’ensemble des personnes déclarées dans le centre de traitement Ebola en Guinée.

   Alexandra Razafindrabe

Lauréate 2018 des bourses de recherche de la Fondation

Titulaire d’un Doctorat en Economie (Université de La Réunion), avec une thèse soutenue en 2015 et aujourd’hui chercheure rattachée au Centre d’Economie et d’Ethique pour l’Environnement et le Développement – Madagascar (C3ED-M), Alexandra Razafindrabe a orienté ses recherches sur les problématiques liées à l’environnement et au développement à Madagascar. Elle est aussi auteure de romans et d’un recueil de nouvelles (Nouvelles de Madagascar (Editions Magellan & Cie, 2010), et lauréate de prix littéraires (« Jeune Plume » du Concours International de la Nouvelle George Sand 2013, Prix Alain Decaux de la Francophonie 2009).

   Émilie Mosnier

Lauréate 2020 des bourses de recherche de la Fondation

Diplômée d’un doctorat de médecine (Aix-Marseille Université) et d’un doctorat en épidémiologie, recherche clinique et santé publique (Université de Guyane), Emilie Mosnier a centré son expertise sur la recherche en santé communautaire en milieu tropical, notamment sur le VIH et le paludisme. Elle est praticien hospitalier infectiologue et chercheuse en santé publique au Centre Hospitalier de Cayenne et à l’AP-HM (Hôpitaux Universitaires de Marseille). Dans le cadre des recherches sur la Covid-19 de la Fondation Croix-Rouge, elle mène actuellement une recherche intitulée « Les bénévoles en contexte épidémique : impact psychologique, protection et innovations dans les pratiques », à Marseille et en Guyane.

Informations pratiques

Mardi 3 novembre 2020

Webinaire sur Zoom (lien envoyé aux personnes inscrites) – Participation libreInscription

auf.org

Avatar

Written by Fama

ucad Dg du Coud/community manager journaliste/ucad centre africain de référence TDR/IFAN/CAD/universite enseignants specifiques/Commission santé COVID 19/ucad cames/Étudiant tué à l'UCAD/ucad petite porte /ucad étudiant tué/étudiant Pape Abdoulaye Touré/ucad-restauration

Université: Le Chef de l’Etat demande la préservation des enseignants spécifiques

universite-thomas-sankara

Le Burkina Faso inaugure une université qui porte le nom de Thomas Sankara