in

Google Maps permet de signaler radars et accidents, comme sur Waze

signaler radars et accidents

Google Maps commence à déployer une fonctionnalité de signalement des radars, contrôles de vitesse et accidents, à la manière de ce que propose déjà Waze. En mode navigation, les utilisateurs peuvent donc être prévenus en cas de situation anormale. Une option qui pourrait être modifiée sur la version française pour se conformer à la loi. 

Google Maps signaler radars accidents Waze


Crédit : Android Police

Nous vous rapportions en juin 2018 que la firme de Mountain View prévoyait une fonctionnalité permettant à Google Maps de localiser les radars et les contrôles de vitesse, une information obtenue en fouillant dans le code source du fichier APK de l’application. Et bien cette option est désormais en cours de déploiement : plusieurs utilisateurs clament qu’elle est déjà disponible chez eux, captures d’écran à l’appui (exemple ci-dessus).

Google Maps imite Waze avec le signalement des radars et des accidents

Pour l’instant, la fonctionnalité n’est activée que dans le mode navigation de l’app. Celui-ci laisse la possibilité de faire les signalements, et vous prévient si pendant votre trajet d’autres utilisateurs ont rapporté un élément perturbateur, c’est à dire un contrôle de vitesse ou un accident. Google Maps avait d’ailleurs déjà commencé à signaler les accidents il y a quelques mois lors d’une série de tests.

Avec le temps, l’appli devient de plus en plus complète. Google Maps permet de partager sa localisation et son itinéraire en direct désormais, idéal si vous avez besoin qu’un proche sache où vous êtes quand vous êtes au volant, ou pour les voyages à plusieurs véhicules. Et alors que les véhicules plus propres doivent s’imposer peu à peu sur le marché, Google Maps commence à donner la localisation des stations de recharge pour les voitures électriques Tesla. Sans parler des réguliers changements d’interface qui doivent rendre l’app de plus en plus pratique à utiliser.

Pour l’instant, seule une faible part des utilisateurs semble pouvoir accéder à cette fonctionnalité. Comme d’habitude, Google y va de manière progressive de sorte à tester son outil avant de le proposer à plus de monde. Reste à savoir s’il sera disponible en France, où les applications comme Google Maps, Waze et Coyote doivent taire certains contrôles de police, notamment dans le cadre d’opérations de lutte contre le terrorisme et la criminalité. Il est possible que la firme de Mountain View propose une alternative dans l’hexagone en permettant le signalement de « zones de danger » ou équivalent comme chez certains concurrents, afin de prévenir de la présence de radars ou de contrôles de vitesse de manière indirecte.

phonandroid.com

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SI de Keur Massar/Institut Supérieur d Informatique de Dakar

Etudier à l’ISI, Institut Supérieur d’Informatique leader dans le domaine de la formation au Sénégal et dans la sous-région.

junk news

De plus en plus de “junk news” sur Facebook et Twitter, selon une étude