in , ,

Un débat entre deux intellectuels redonne espoir aux internautes

Souleymane B Diagne vs Boris Diop

Quand Boubacar Boris Diop et Souleymane Bachir Diagne pointent leur désaccord par articles interposés, les internautes sénégalais retiennent leur souffle et apprécient la qualité du débat.

Tout est partie d’un hommage publié il y a 20 ans par le philosophe sénégalais, Souleymane Bachir Diagne, sur Cheikh Anta Diop intitulé ”In the Den of the Alchemist” (Dans l’antre de l’Alchimiste) et republié par une revue sud-africaine.

A la lecture de cette publication, Boubacar Boris Diop, écrivain à succès et journaliste sénégalais de renom, publie une tribune intitulée : “Bachir, tu permets” dans lequel il dénonce la description par Souleymane Bachir Diagne d’un Cheikh Anta Diop “solitaire et quasi halluciné qui n’en finit pas de se demander pourquoi diable le réel refuse de se plier à ses injonctions”.

“L’exercice est délicat mais Bachir, se gardant de toute hostilité manifeste, sait s’imposer une distance ironique. Cela ne l’empêche ni de se laisser surprendre par des accès de tendresse ni de frôler par moments le dénigrement pur et simple”, écrit l’auteur de Murambi, le livre des ossements.

En réponse, le philosophe et enseignant à l’université de Colombia, Souleymane Bachir Diagne, publie une tribune intitulée « L’or et la boue »

Dans ce texte, il accuse son compatriote d’être animé de “la pire des mauvaises fois et d’une pincée de cynisme” et s’interroge :

“Pourquoi faire passer un vieil article de plus de vingt ans pour une récente interview ?Transformer un hommage en attaque ?Trafiquer une phrase qui dit que le vrai créateur du laboratoire ce ne sont pas les directeurs qui ont présidé à sa naissance mais l’homme qui en a fait un « lieu de légende » pour lui faire dire le contraire ?”.

Ces joutes verbales entre deux intellectuels de renom ont tenu en haleine les internautes sénégalais qui n’ont pas manqué de les commenter.

 

 

bbc.com

Avatar

Written by Arame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CREM 2019: Ouverture du dépôt des dossiers de candidature

jeunes sous-traitent

Dans les universités américaines, des jeunes sous-traitent leurs devoirs au Kenya