in ,

La Finlande déploie son système éducatif en Egypte

Finlande, éducation

Alors qu’elle ambitionne de vulgariser son système éducatif dans la région MENA, la Finlande choisit l’Egypte comme base arrière. Le pays européen va y ouvrir une école spécialisée en 2023, puis suivront 5 autres et une université.

Le promoteur immobilier égyptien SODIC a annoncé dans un communiqué avoir signé un accord de partenariat avec le Consortium britannique finlandais pour l’investissement et le développement (FBC) et la Finnish Global Education Solutions (FGES). L’accord prévoit la construction d’une école dans le réseau est de la capitale égyptienne, Le Caire.

Baptisé Ecole britannique finlandaise (FBS), l’établissement servira de base pour le déploiement du système éducatif finlandais en Egypte. Classé parmi les meilleurs dans le monde par le Programme for International Student Assessment de l’OCDE qui mesure les performances des systèmes éducatifs des pays membres, le système finlandais applique l’apprentissage basé sur les phénomènes. Les étudiants sont formés sur des sujets de manière holistique au lieu de l’apprentissage traditionnel basé sur les matières.

« Cette approche permet de développer de manière optimale les compétences du 21e siècle nécessaires pour l’avenir et à l’ère de la numérisation rapide. En combinant le système éducatif finlandais avec le solide programme britannique réputé, nous jetons les bases les plus solides pour les nouvelles générations », informe le communiqué de la SODIC.

Cette initiative est créée dans le cadre du partenariat qui lie l’Egypte à la Finlande. 

L’école ouvrira ses portes en 2023 sous la supervision de l’Agence nationale finlandaise pour l’éducation, et sous l’assistance académique de  l’ESPOO International School en Finlande. Ce partenaire technique sera chargé de fournir des enseignants finlandais. L’apprentissage se fera en anglais.  

Dans le cadre de ce projet, l’ESPOO propose également des programmes d’échange d’apprenants et d’enseignants, des échanges sur les meilleures pratiques, des études partagées, des concours et un mentorat sur la mise en œuvre du système finlandais.

En tout, le partenariat prévoit de construire en Egypte six écoles britanniques finlandaises et une université internationale, avec un coût d’investissement initial de 1,2 milliard d’EGP (76,3 millions de dollars).

Au-delà de l’Egypte, c’est toute la région du Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) qui est visée par ce projet.

agenceecofin.com

Written by Mamadou Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

syndicats d’enseignants/Grève dans l'éducation/santé-éducation

Thiès : Marche nationale du Saems et du Cusems cet après-midi

tunisie-éducation, covid 19

Tunisie-Covid-19 : Maintien des cours dans les établissements scolaires