in

Téléphonie mobile : les appels sortants des fonctionnaires suspendus (BIG)

Téléphonie mobile/5 tomes histoire générale du Sénégal/Gouvernement de Macky Sall/etablissements/gouvernement/Politique et Institution en Afrique/Pacification de l’espace universitaire/tirailleurs/Réformes de l’Enseignement supérieur/Rencontre entre Macky Sall et les étudiants
L’Etat a décidé de ’’restreindre’’, à compter du premier septembre, l’abonnement des fonctionnaires auprès des opérateurs de téléphonie mobile, avec “la suspension de tous les appels sortants”, indique le Bureau d’information gouvernemental (BIG).
Lors du lancement du Programme d’appui à la modernisation de l’administration (PAMA), le 5 août, le chef de l’Etat avait souligné la nécessité de rationaliser les dépenses publiques, mettant en exergue les chiffres de 307 milliards pour l’achat de véhicules en 7 ans et de 17 milliards en factures téléphoniques par an.
’’Dans le cadre de la rationalisation des dépenses courantes, l’Etat a pris la décision, à compter de ce 1er septembre 2019, de restreindre l’abonnement des fonctionnaires auprès des opérateurs de téléphonie mobile, avec la suspension de tous les appels sortants”, indique le BIG dans un communiqué reçu à l’APS, lundi.
’’Seuls les appels entrants sont maintenus jusqu’au 30 septembre prochain avant que les lignes ne soient intégralement résiliées. A cet effet, une allocation forfaitaire a été intégrée dans les salaires de ce mois d’août 2019 des ayants-droit”, ajoute la même source.
Le BIG indique l’Etat “a pris toutes les dispositions règlementaires pour la mise en œuvre de cette décision avec le décret 2019-1310 du 14 août 2019 fixant une allocation mensuelle forfaitaire pour charges de téléphonie mobile à certains agents de l’Etat”.
A cela s’ajoutent le décret 2019-1311 du 14 août fixant le volume et les modalités de répartition de l’enveloppe financière accordée au ministère des Forces armées pour la prise en charge des dépenses de télécommunications et le décret 2019-1312 du 14 août fixant le volume et les modalités de répartition de l’enveloppe financière accordée au ministère de l’Intérieur pour la prise en charge des dépenses de télécommunications.
Dans le communiqué, il est indiqué que de cette manière, le président de la République “réaffirme sa volonté inébranlable de réduire le train de vie de l’Etat”.
“Et, au-delà de l’exigence de recentrage de la dépense publique, les économies générées par cette décision, serviront à la prise en charge effective des besoins exprimés par les populations en termes de santé, d’éducation, de formation professionnelle, mais également d’infrastructures pour restaurer l’équité territoriale et la justice sociale”, souligne-t-on dans la même source.
Le BIG annonce que de “prochaines mesures” sont attendues “dans le domaine du téléphone fixe, de l’eau, de l’électricité, des véhicules administratifs, du carburant et de l’usage d’Internet”.
Elles “devront définitivement consacrer la vision exprimée par le président de la République d’un Etat modeste et efficace”.
aps.sn

Avatar

Written by Fama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Insertion des jeunes diplômés

Insertion des jeunes diplômés : l’UGB dresse la cartographie des employeurs agricoles

Teranga Tech Incub/OIF-Dakar/Planète Startups/R&D Innovation challenge/développeurs africains/MESRI-HUAWEI/numérique africain/prix Panafricain en Tic/compétences numériquesSeedstars Dakar/programmes numériques/Entrepreneuriat rapide/CTIC-Dakar/BAD/développement par les startups/AfricInvest/start-up/start-up africaines/Concours d'innovation numérique/Euromena Awards lance le concours des startups africaines/20 starups africaines récompensées par la Banque Mondiale/Top 10 des pays africains

Appel à Candidatures Teranga Tech Incub – Postulez dès maintenant !