in ,

L’Université de la Science et de la Technologie électroniques de Chine veut créer un think tank Chine-Afrique

think tank Chine-Afrique

A l’occasion du Forum sur «Le 40ème anniversaire de la réforme et de l’ouverture de la Chine et le développement de l’Afrique», Shen Xiaorong a souhaité mettre en place un think-tank d’un genre nouveau, via ce forum.

Coparrainé par le Centre de Recherches sur l’Afrique de l’Ouest de l’Université de la Science et de la Technologie électroniques de Chine (USTEC) et la Rédaction de «Asie de l’Ouest et Afrique» de l’Institut de Recherches sur l’Asie de l’Ouest et de l’Afrique de l’Académie des Sciences sociales de Chine, le Forum s’est consacré aux trois sujets d’études suivants : la voie de développement de la Chine avec la réforme et l’ouverture et le partage des expériences entre la Chine et l’Afrique sur la gouvernance de l’Etat ; l’initiative « la Ceinture et la Route » et le développement de l’Afrique ; et les études sur les pays de l’Afrique de l’Ouest.

Organisé le 14 avril 2018 par l’Institut de la Gestion publique de l’USTEC, Shen Xiaorong, la Secrétaire adjointe du comité du PCC de l’USTEC, a estimé que «l’organisation de ce Forum est une mesure importante prise par l’USTEC pour la mise en œuvre de la stratégie pour la philosophie de sortir du pays. C’est aussi une tentative utile pour établir un système international de recherches interdisciplinaires et créer un think tank de type nouveau et de haut niveau».

Shen Xiaorong, a expliqué que «depuis la mise en œuvre de la réforme et de l’ouverture en Chine, les relations de coopération amicale entre la Chine et l’Afrique se sont développées rapidement et ont porté des fruits tangibles. Elles se sont transformées du réajustement politique en un nouveau type de partenariat stratégique».

«Nous espérons que ce Forum pourra non seulement fournir une plate-forme aux études des expériences et des problèmes dans le développement de la Chine et de l’Afrique, mais également jouer un rôle positif pour promouvoir le développement durable de la coopération amicale sino-africaine, et engendrer des résultats académiques encore plus nombreux», a ajouté cette dernière.

Pour Liu Hongwu, chercheur du Ministère de l’éducation et Directeur de l’Institut des recherches sur l’Afrique de l’Université normale du Zhejiang, «avec l’échange d’expériences et le partage des connaissances, on peut se référer aux expériences et aux leçons accumulées pendant les 40 ans de réforme et d’ouverture de la Chine pour analyser les difficultés dans le développement auxquelles font face les pays africains à l’heure actuelle, et pour trouver des solutions aux pays africains en vue de réaliser le développement économique, le maintien de la stabilité du pays et le renforcement de la capacité de développement».

De son côté, Li Anshan, Directeur du Centre de recherches sur l’Afrique de l’Université de Beijing et Directeur de la Société chinoise de recherches de l’histoire de l’Afrique a assuré que «l’Afrique, une partie composante importante dans la construction de « la Ceinture et la Route », possède de riches ressources naturelles et humaines».

chine-magazine.com

What do you think?

183 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dessinateur Projeteur

Une société de la place recrute un Dessinateur Projeteur

Poste de Chauffeur

Une société de la place recrute un Chauffeur