in ,

En Afrique, la corruption sape les bases de la démocratie

Transparency International
An anti-corruption court file is seen during the court hearing of Kenya's Deputy Chief Justice Philomena Mwilu at the Milimani Law Court after she was arrested over alleged corruption in Nairobi, Kenya August 29, 2018. REUTERS/Baz Ratner - RC13EC27B9B0

Selon le rapport 2018 de Transparency International, le continent est la région du monde où la corruption est la plus forte, notamment dans les régimes autoritaires.

Rouge, désespérément rouge. Année après année, lorsqu’on regarde la carte établie par Transparency International selon l’indice de perception de la corruption, l’Afrique s’affiche en écarlate, signe que la situation y demeure très critique. Le rapport 2018, publié mardi 29 janvier, confirme ce constat, puisque le continent est la région du monde enregistrant les plus mauvais scores. L’ONG classe chaque pays selon une note allant de 0 (fortement corrompu) à 100 (très peu corrompu) et la moyenne africaine se situe à 32, contre 43 au niveau mondial. L’Union africaine avait désigné 2018 comme l’année pour « gagner la lutte contre la corruption » : visiblement, c’est raté.

Et c’est d’autant plus inquiétant que, comme le souligne Transparency International, « la corruption est un facteur qui contribue à la crise de la démocratie », produisant « un cercle vicieux en sapant les institutions démocratiques » ; lesquelles, à leur tour, ne sont plus « en mesure de contrôler la corruption ». Ainsi, on ne s’étonnera pas de trouver, dans les profondeurs du classement, la Somalie (180e sur 180 pays, avec un score de 10 sur 100), où plusieurs régions ont cessé de coopérer avec le pouvoir central de Mogadiscio, le Soudan du Sud (178e), ravagé par cinq ans de guerre civile, et le Soudan (172e), où le régime autoritaire d’Omar Al-Bachir est de plus en plus contesté, avec des manifestations récurrentes depuis décembre.

L’exception rwandaise

En Afrique, « les régimes autocratiques, les troubles civils, des institutions faibles et des systèmes politiques insensibles continuent de miner les efforts de lutte contre la corruption », pointe Transparency, citant les points communs aux pays les moins bien notés : « un exercice limité des droits politiques », « une liberté de la presse peu garantie » et « un Etat de droit faiblement développé ». « Dans ces pays, les lois sont souvent inappliquées et les institutions ne disposent que de peu de ressources, n’étant pas préparées pour traiter les plaintes pour corruption, poursuit le rapport. Les conflits internes et l’instabilité des structures de gouvernance contribuent en outre à des taux élevés de corruption. »

A l’inverse, les pays africains les moins corrompus sont, sans surprise, les Seychelles (28e, avec un score de 66 sur 100), qui ont connu une transition démocratique exemplaire en 2016, le Botswana (34e), souvent cité comme un modèle de bonne gouvernance, et le Cap-Vert (45e), où l’Etat de droit est également bien ancré. Le Rwanda, où le président Paul Kagame a été réélu avec 98,7 % des voix en 2017 et où des ONG tirent régulièrement la sonnette d’alarme sur la question des droits humains, est lui aussi bien placé (48e) et fait donc figure d’exception à la règle liant transparence et vitalité démocratique.

Indice de perception de la corruption en Afrique subsaharienne en 2018.

Indice de perception de la corruption en Afrique subsaharienne en 2018. Transparency International

Transparency salue également les efforts fournis par le Sénégal (67e) et la Côte d’Ivoire (105e), où « des réformes institutionnelles, politiques et juridiques » ont été engagées et où les dirigeants ont fait preuve de « volonté politique » dans la lutte contre la corruption. L’ONG fondée en 1993 par l’Allemand Peter Eigen, un ancien cadre de la Banque mondiale, souligne enfin les progrès enregistrés par la Gambie (93e) et l’Erythrée (157e), où « l’engagement politique, appuyé par des lois, des institutions et la mise en œuvre de mesures, contribue à un meilleur contrôle de la corruption ».

Scandales en Afrique australe

En revanche, la situation s’est particulièrement dégradée au Mozambique (158e), où le scandale dit des « dettes cachées » implique plusieurs anciens responsables gouvernementaux accusés d’avoir dissimulé plus de 2 milliards de dollars (plus de 1,75 milliard d’euros) d’endettement. Le 29 décembre, l’ancien ministre des finances Manuel Chang, visé par un mandat d’arrêt américain pour fraude et blanchiment d’argent, a été arrêté en Afrique du Sud. Au Mozambique, relève Transparency, « la multiplication des enlèvements et des agressions contre les analystes politiques et les journalistes d’investigation crée une culture de la peur qui nuit à la lutte contre la corruption ».

Autre pays touché par un vaste scandale de corruption : l’Afrique du Sud (73e), où la « captation de l’Etat » par les frères Gupta, des hommes d’affaires proches de l’ancien président Jacob Zuma, a défrayé la chronique ces dernières années. Depuis l’élection de Cyril Ramaphosa à la tête du pays il y a un an, « l’administration a pris des mesures supplémentaires pour enrayer la corruption au niveau national », indique Transparency, qui se félicite de « la mise en place de plusieurs commissions d’enquête », notamment sur « l’administration fiscale et la gouvernance du service sud-africain des impôts ».

Indice de perception de la corruption en Afrique du Nord et au Moyen-Orient en 2018.
Indice de perception de la corruption en Afrique du Nord et au Moyen-Orient en 2018. Transparency International

De même, le nouveau président angolais, Joao Lourenço, arrivé au pouvoir en septembre 2017, affiche sa volonté de rompre avec les pratiques népotiques de son prédécesseur, José Eduardo dos Santos. Il a notamment écarté sa fille, Isabel dos Santos, de la présidence de la compagnie pétrolière nationale, la Sonangol, tandis que le fils de l’ancien chef de l’Etat, José Filomeno dos Santos, a été accusé d’avoir conclu une opération frauduleuse d’un montant de 500 millions de dollars provenant du fonds souverain angolais. Le pays pointe à la 165e place du classement de Transparency, preuve que le problème de la corruption ne s’y limite pas à la famille dos Santos.

Déclarations de bonnes intentions

Enfin, l’ONG basée à Berlin se penche sur le cas du Nigeria (144e), où « le gouvernement du président Buhari a pris un certain nombre de mesures positives, parmi lesquelles la création d’un comité consultatif contre la corruption placé auprès du président, l’élaboration d’une stratégie nationale anticorruption et l’amélioration du cadre juridique et politique de lutte contre la corruption dans des domaines comme les marchés publics et la déclaration patrimoniale »… sans que ces efforts n’aient pour l’instant produit « les résultats escomptés ».

Même volonté affichée au Maroc (73e), où l’adoption d’une loi sur l’accès à l’information a permis au pays de rejoindre, en avril 2018, le Partenariat pour un gouvernement ouvert, un réseau multilatéral de gouvernements et d’organisations de la société civile engagés dans la lutte contre la corruption. Néanmoins, cette loi est « vivement critiquée », affirme Transparency, car elle contient « une série d’exemptions relatives à la défense nationale, à la sécurité intérieure et extérieure et aux informations privées qui affaiblissent son pouvoir général », si bien que la hausse du score du Maroc offrira « peu de réconfort à ses citoyens ».

Des déclarations de bonnes intentions aux mesures ayant un réel impact sur les populations, lassées des bakchichs quotidiens comme des pots-de-vin et détournements de fonds au plus haut niveau, il y a un fossé dont l’UA et ses pays membres doivent prendre toute la mesure pour que le continent ne demeure pas, indéfiniment, dans la zone rouge.

Fabien Mollon

lemonde.fr

Avatar

Written by Arame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Password Checkup

Password Checkup pour Google Chrome vous indique si vos mots de passe ont été hackés

Opérateurs de Transfert d’Argent/Agent Marketing/Orange Business Solutions/recherche de financements/Agents de sécurité et de superviseurs/Stagiaire en Marketing et stratégie/Conducteur de Travaux/Responsable Sports de Randonnée/Coordonnateur-trice du Séminaire/Stagiaire en Ressources Humaines H/F/Coordonnateur Marketing et Commercial/Responsable des opérations/Stagiaire Agent Commercial/Chargé Marketing Opérationnel/Spécialiste en développement des affaires/Assistant QHSE Bilingue/Chargé de Programme 2/Responsable d’opérations H/F/Administrateur de bases de données/Délégués Médical/Animateurs Sécurité/Leader Technique JAVA-Angular JS/Assistant de Programme/Spécialiste en Bâtiment et Travaux publics/Stagiaire Marketing et Communication Digitale/Carrefour International/Juriste Principal Géo-Marché /Assistant Cellule Opérationnelle/Humanité & Inclusion/installation de vidéosurveillance/Technicien contrôle commande numérique/colloque sur Africana.Figures/Pilote Central à béton/Intervention Manager Formation/chargé du recrutement/Agent d’évaluation/Expert en Contractualisation/Technicien Intervention en hauteur/Ingénieur géotechnicien/Réceptionnistes/Spécialiste en épargne populaire /Stagiaire Energie/Environnement/Technicien Gestion de Stock H/F/ARD/Consulting recrute/Agent d’expérience du vendeur/consultant international en évaluation/Contrôleur financier Services Partagés/Analyste Conformité Flux transactionnels /Superviseurs Suivi Evaluation/candidat pour un poste de Directeur/Contrôleur de Gestion Opérationnel H/F/Stagiaire Chaîne d’approvisionnement/Développeurs Junior/Administrateur de Solutions Bancaires/Business Développeur Cloud & Datacenter/Chef de Centre Relation Client/Chargé principal des Opérations/Spécialiste en Infrastructures Rurales/Architecte Logiciel/Coordonnateur Sensibilisation Homme/Femme/Chef d’équipe production/Assistant de recherche en économie de la Santé/Mécanique Engins Lourds /Administratif-Financier/Chargé de la coordination du développement/Chauffeurs poids lourds et légers avec Grue/Chargé de la coordination du développement/Assistant commercial et administrative bilingue/Chargé de programme/Chefs d’équipe maintenance/Global Business Group/Chargé de Paie/Technicien Fibre Optique Homme/Femme /Référent Logistique-Service Urgences/candidature pour le recrutement d’un Ingénieur/recrutement d’un Ingénieur informaticien/Data Engineers Confirmés/IT4LIFE/Directeur technique Construction/Attaché d’Administration Universitaire RH/Responsable Produit Outillage/entreprise de Génie civil et Bâtiment/PNUD recrute un Stagiaire/développeurs Salesforce/Développement de Projets/DCFE/assistant production à Diamniadio/Contrôleur des risques h/f/Stagiaire Commercial en informatique/Chef de projet organisation/Associé à l’administration et aux finances /Conservateur à la bibliothèque centrale/Animateur HSSE/Coordinateurs Projet Expérimentés/Gestionnaire administratif et comptabilité/Stagiaire Assistant Analyste/responsable de la restauration/Chargé de Communication H/F/recrute un Contrôleur de Gestion /Stagiaire Agent de Contrôle Qualité/Concepteur Rédacteur-Collecte de fonds/Directeur d’Agence Ingénierie/Senelec/Gestionnaire du bureau/Spécialiste en gestion des données/Directeur de la Promotion Immobilière/Administrateur Système en Calcul Scientifique/Techniciens contrôleurs de travaux électriques/Responsable QHSE Homme/Femme /Chargé de la Sécurité des Systèmes/Spécialiste en renforcement de capacité/Programme des Nations Unies/stagiaires dans une bibliothèque/Chargé de contrôles Centralisés/stagiaire en Webmaster/Directeur de Centre Commercial/Prestataire de service/develoPPP for jobs/Analyste Stock/Assistants administratifs Homme/Femme/Agent Self Sign-Up/Préparateur Technique/Enseignant-chercheur en Bibliothéconomie/stagiaire en Suivi essai clinique des plantes/Référent Ressources Humaines Bilingue/Assistant Trésorerie/Analyste aux Achats/SIMPA SN/Architecte Cloud/Assistant Activation Services/maintenance de systèmes de refroidissement/Directeur des Opérations Datacenter/CCP/Facilitateur en Nutrition/ONG ALIMA recrute/Associés Chargés d’affaires/agence de communication/Stagiaire Infographiste/Chargé de missions commerciales/Journaliste Web/Attaché Commercial/Hôte(sse) de caisse/Boabab+/Ingénieur Méthode et Production/Stagiaire en gestion de projet/chargé des politiques de programme/stagiaire assistant TIC/Juriste Fiscaliste/Agent de la Médiathèque/Expert photovoltaïque / Chef de projet/Stagiaire Ingénieur en Agronomie/électromécanicien/Épidémiologiste/Chargé de la coordination/Bilingue/Ingénieur Déploiement et Services/Chef de Service Achats/Consultant en Évaluation/Commercial Front-Office/Commercial Responsable B to B/Responsable Ressources humaines/Responsable Sécurité/Directeur de la surveillance/Responsable Scolarité Chargé de l’Accueil/Responsable des Opérations Terrain/Expert en planification/ingénieur d’Études en Génie Électrique/Consultant Analyse/Pour postuler, merci d’envoyer vos CV à l’adresse emaChargé de missions Ressources Humaines/Directeur de la communication/Technicien biologiste/volkeno/Mécanicien spécialiste Compresseur/International Staffing Company/recrutement de plusieurs Tuteurs/Assistants Financiers/Développement du Personnel/Développement de Projets/Consultant Analyse de l’économie politique/Responsable Juridique et Fiscal/IFADEM/Agent de gestion locative/Directeur de l'ingénierie/Fonction Publique/Attachés d’Administration Universitaires/Sauvegardes Environnementales/passation de marchés/PATS/Action contre La Faim/ONG HEKS-EPER/Digital Engagement Manager/Consultant WASH Specialist/chargé de projets secteur privé et financier/Directeur Technique/Contrôleur/Assistant de Projet-Contrôleur de gestion atelier/recrutement assistants stagiaires

Recrutement d’un Chargé de missions commerciales