in

UA : un marché unique africain du transport aérien

UA-Addis-Abeba

A l’occasion du 30ème sommet des Chefs d’Etat, la commission de l’Union Africaine a lancé à Addis-Abeba le Marché Unique Africain du Transport Aérien.

Le projet vise à unifier le transport aérien en Afrique et à libéraliser l’aviation civile sur le continent. À ce jour, 23 pays africains sur 55 ont souscrit à ce marché qui devrait selon la commission de l’Union Africaine stimuler les investissements transfrontaliers dans les industries de production et de services, y compris le tourisme.

La commission espère déboucher sur la création de 300 000 emplois directs et de deux millions d’emplois indirects.

L’industrie aéronautique offre actuellement 8 millions d’emplois en Afrique.

Un responsable de l’agence du NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique) signale que les compagnies aériennes non africaines assurent actuellement 80% du trafic.

Les compagnies aériennes africaines ont moins de 3% du trafic aérien mondial bien que le continent représente plus de 17% de la population mondiale selon la même source.

C’est depuis 1999 que la Déclaration de Yamoussoukro a été adoptée pour permettre une libéralisation complète de l’accès au marché entre les États africains mais sa mise en œuvre a toujours connu des difficultés.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UA

30e sommet de l’UA: A Addis-Abeba, l’Afrique veut sortir du «blabla»

UCAD-ESP

Recrutement d’un enseignant chercheur en droit des affaires