in

Un jeune enseignant de 25 ans de l’UCAD lance un logiciel révolutionnaire

aux enseignants des mathématiques de préparer leurs cours et de corriger les exercices.

Le jeune enseignant des mathématiques de 25 ans de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Michel Seck, fait parler de plus en plus de lui, depuis qu’il a mis au point « SimulaMath », un logiciel permettant aux enseignants des mathématiques de préparer leurs cours et de corriger les exercices.

Doté des fonctionnalités permettant de faire : une analyse, la  théorie des nombres, l’algèbre linéaire, des graphes 2D et 3D, la probabilité, la statistique, des réseaux arithmétiques ainsi que des codes correcteurs d’erreurs, le SimulaMath peut être utilisé également par les élèves du secondaire et les étudiants du supérieur.

« Il m’a fallu aller à l’université pour utiliser les logiciels afin de faire les mathématiques. Je veux que ce logiciel soit librement accessible, qu’on l’utilise aussi bien dans les lycées que dans les universités. Ainsi, on pourra l’utiliser du secondaire jusqu’au niveau universitaire « , a expliqué Michel Seck.

SimulaMath, un logiciel innovant qui peut, dit-on, résoudre tous les problèmes mathématiques ou presque, quelque difficiles ou complexes qu’ils soient. Mais, n’accentuera-t-il pas le phénomène de la fraude ? N’encouragera-t-il pas la paresse ? Ne tuera-t-il pas l’esprit de créativité chez les enfants ?, s’interrogent nos confrères d’Africanews.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

livres

Attention, donner des livres à l’Afrique nuit gravement à sa santé éditoriale

Un Superviseur Administratif

Recrutement de plusieurs chefs d’agence