in ,

PROMOTION DE L’ENTREPRENEURIAT : un panel organisé à l’UGB sur le thème « De l’entrepreneuriat pour moins de chômage » !!!

UGB-MESRI/MESRI-UGB/délégués de la CESL/LECH/UGB-EIE-ENR/UGB-Panel/mots d’ordre/étudiants décrètent/coordination des étudiants de Saint-Louis/Grand forum annuel de l’UGB/TERANGA MOVIES AWARDS/étudiants de l'Institut polytechnique/Ugb menace/Bourses-UGB/Rencontre interdisciplinaire/réseau téléphonique interne de l’UGB/ouverture du campus social/Rencontre Mary Teuw Niane et les instances académiques

La section UGB de l’ONG African Business Leaders (ABL) a organisé le samedi 25 mai 2019 à l’amphi B un « Ndogou Entrepreneurial » sur le thème « De l’entrepreneuriat pour moins de chômage ». Le panel a été animé par le Professeur Amsatou Sow SIDIBE, Enseignant-Chercheur à l’UCAD et le Docteur Jean Sibadioumeg DIATTA, Chef de la Division Relations Publiques et Marketing à la Direction de la Communication et du Marketing de l’UGB. Avant le panel, une séance de présentation de projets et d’entreprises d’étudiants a marqué la rencontre. 

Monsieur Babacar SIGNATE, Président de ABL Sénégal a présenté cette structure greffée au système éducatif universitaire qui facilite aux étudiants l’accès aux outils nécessaires à la mise en place d’un projet entrepreneurial.

Dans son intervention, le Docteur Jean Sibadioumeg DIATTA a fait l’état des lieux par rapport au chômage en Afrique et au Sénégal en insistant sur le fait que l’inactivité pousse les jeunes à l’émigration clandestine, au banditisme et au radicalisme. Selon lui, « 40 % des jeunes qui adhèrent à des mouvements rebelles à travers le monde le font par manque de travail ». C’est à ce titre qu’il a souhaité que le Gouvernement travaille davantage à « encourager l’innovation et à asseoir un environnement propice au développement de startups ». Par ailleurs, le Docteur DIATTA a encouragé les étudiants à se lancer dans l’entrepreneuriat, car soutient-il « le nombre important de diplômés qui sortent annuellement des universités et la crise qui affecte les entreprises réduisent les chances d’insertion ». Enfin, il a plaidé pour l’introduction de l’entrepreneuriat dans les programmes scolaires et universitaires afin d’inculquer très tôt la culture entrepreneuriale aux jeunes, mais aussi l’équipement et le développement des incubateurs et des espaces de co-working dans les universités.

Quant au Professeur Amsatou Sow SIDIBE, elle a félicité les membres de l’ONG ABL, mais aussi les étudiants porteurs de projets. Son intervention a été axée sur les valeurs qui doivent caractériser un « entrepreneur leader ». Parmi ces nombreuses qualités elle a cité « l’engagement au service de la population » ; « la compétence et l’expérience » ; « le savoir être » ; « l’ambition » ; « la générosité » ; « la confiance en soi » mais aussi « l’humilité et l’humanisme ». Face à la crise de l’emploi au Sénégal, elle a encouragé les étudiants à suivre la voie de la création d’entreprises. La prise en compte des réalités africaines dans l’entrepreneuriat a été aussi abordée par le Professeur SIDIBE. Ainsi elle a exhorté les jeunes à la valorisation de la production locale, des savoirs africains pour contribuer efficacement au développement du continent.

A la fin des interventions des deux panélistes, un moment d’échanges avec les étudiants a été observé. La rupture du jeûne a mis fin à la rencontre riche en enseignements.

ugb.sn

Avatar

Written by Fama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cancer du poumon

Google peut désormais détecter le cancer du poumon

tabac/Journée mondiale sans tabac

Journée mondiale sans tabac: les multinationales lorgnent l’Afrique