in

Université Alioune Diop de Bambey : L’ACBEP livre un bloc de 5 milliards

spécialité en cybercriminalité ou en droit de la régulation de l'audiovisuel et ou en droit des télécommunications

Les communautés des régions se réjouissent. Diass à son aéroport, Bambey aussi étrenne désormais son magnifique édifice d’enseignement supérieur. Le bâtiment est dans l’enceinte de l’université. Le travail est apprécié par tous. Les ouvriers, les étudiants et autorités ont communié, hier dans l’allégresse, lors de la cérémonie de réception provisoire.

La visite suivie de réception provisoire des travaux de l’extension de l’Université Alioune Diop de Bambey a été présidée par la Directrice générale, Soce Diop Dionne Directrice générale de l’ACBEP. En présence de tous les acteurs institutionnels et techniques ayant travaillé dans ce projet.
Universitaires, Ingénieurs en bâtiments étudiants et la presse ont apprécié le travail. Mme Diop a fait comprendre que 10 milliards destinés aux infrastructures ont été injectes dans des chantiers entre Bambey et Diourbel.

Ceci, entre dans le cadre du PGF-Sup, (programme de gouvernance et de financement de l’enseignement supérieur).Ce faisant, l’état accentue ses réalisations. Le projet d’extension de l’UADB a franchi une étape importante dans la montée en puissance. C’est dans ce sillage que la Directrice Soce Diop Dionne, exprime toute la satisfaction du maitre d’ouvrage, et celle de l’Agence des Constructions des Bâtiments et Edifices Publics, Maitre d’ouvrage délégué qui a piloté ce projet.
Selon elle, « nous avons livré l’amphithéâtre de 500 places, sur demande des autorités universitaires, pour favoriser les enseignements des étudiants de Bambey ».

Les ministères du renouveau urbain de l’habitat et du cadre de vie, à travers l’agence de construction des bâtiments et édifices publics et le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ont accompli une belle réalisation dans le Thiappy. « Plus de dix milliards ont été investis dans la région de Diourbel entre 2012-2017 dans le domaine des infrastructures ». Une révélation ponctuée d’énumérations qui a trouvé un acquiescement auprès des curieux et du public qui ont découvert ce sanctuaire de connaissances.
Entre discussions, sourires, selfies, photographies, l’enthousiasme et l’espoir étaient les sentiments les plus visibles sur les visages des pensionnaires et étudiants .Une concrète mise en exergue du plan Sénégal Emergent parfaitement illustrée dans cette partie du pays.

Ce bâtiment que les étudiants ont découvert ce mercredi matin, est financé par l’état du Sénégal sur prêt de la Banque Mondiale. Ainsi, suite à l’appel d’offre ouvert, la société CSE est attributaire des travaux. Avec le cabinet IDOM, elle a construit cet édifice public comprenant un amphithéâtre de 500 places , cinq salles de cours de 100 places,4 salles de cours de 50 places, dix bureaux pour les enseignants-chercheures, quatre salles informatiques, des salles techniques, un aménagement d’espace vert, un réseau d’assainissement des eaux pluviales ou usées, un parking, 2 laboratoires, une rampe, et d’autres installations allant dans le sens d’améliorer les conditions d’études des étudiants, des personnels administratifs, techniques et de services et des personnels d’enseignement et de recherche.

Le bloc Pgf Sup, un bijou architectural et bioclimatique

Une chose aussi novatrice dans cette réalisation reste sans nul doute, la stratégie bioclimatique, qui selon l’architecte Fréderic Pardos, prend en compte les préoccupations environnementales, le système écologique, le traitement des eaux, le confort, l’économie d’énergie et la protection contre les effets solaires. Un micro climat y est ressenti, l’édifice est solidement structuré présente un design fun et des couleurs gaies.

Au palier supérieur, juste dans le hall de cet édifice, l’air frais circule entre les plafonds réalisés avec une technologie qui enchante.
Les autorités de l’université Alioune Diop de Bambey, sous la conduite du vice- recteur charge des études, Pr Ibrahima Faye, au nom du recteur, Pr Lamine Gueye , excuse, a témoigné leur satisfaction pour cette infrastructure, synonyme de ‘bouffée d’oxygène’ de dernière génération qui permet a Bambey de jouer pleinement son rôle dans la carte universitaire du pays, et de contribuer a la formation des ressources humaines de qualité comme définies dans l’axe 2 du Plan Sénégal Emergent.

Les nombreux étudiants qui commerçaient a s’inquiéter du nombre d’orientes a l’UADB ont séance tenante salue ce geste et remercie le chef de l’état et tout son gouvernement pour avoir livré ce bâtiment afin de poursuivre les cours. Cependant ils invitent les dirigeants à « davantage construire des logements pour leurs camarades». Le délégué Ibrahima Diedhiou, a remercié les ministères et engage les étudiants pour une salubrité, une préservation et la sauvegarde durable de cette bâtisse.
Ce joyau moderne de plus de 4.6 milliards de Francs CFA, vient trouver deux bâtiments pédagogiques d’une valeur de 1 milliard qui abrite deux unités de formation et de recherches, une Cite des enseignants sise sur l’emprise du nouveau foirail de Bambey, d’une valeur de 400 millions, une bibliothèque universitaire non encore réceptionnée, deux résidences universitaires fonctionnelles d’une valeur d’ 1milliard, nichées derrière le stade municipal de Bambey, un Espace numérique ouvert (ENO) à Diourbel pour 400 millions de francs et le Centre des services fiscaux de Diourbel ( impôts et domaines) d’un montant de 1.5milliard de francs CFA.
Au total, selon la Directrice général de l’ACBEP, c’est une cagnotte de 10 milliards que le Président de la République, Macky Sall a octroyé à l’Agence pour réaliser ces édifices dans la région de Diourbel.

Au cours de cette visite, la cite des Enseignants est prête, le branchement sur le réseau électrique du bâtiment PGF-Sup en cours d’achèvement.
La réception a enregistré quelques petites réserves que l’entreprise CSE, par le voie de son Directeur technique Mamadou Gaye, après avoir félicité son groupe et ses collègues, promet de finaliser dans quelques jours ces remarques .La remise symbolique des clés entre les deux Ministres de tutelle est prévue prochainement et une éventuelle inauguration de ce gigantesque ouvrage vivement souhaite par les étudiants et la communauté universitaire.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Concours de Haïku

Concours de Haïku : L’ambassade du Japon lance la 31ème édition

Recrutement d'un chef d'agence qualifié

Recrutement d’un chef d’agence