in

Malgré la légalisation, le cannabis reste interdit sur les campus californiens

USA

Si la loi autorisant la vente de cannabis à usage récréatif est entrée en vigueur ce 1er janvier 2018, les universités californiennes rappellent à leurs étudiants que la marijuana est toujours interdite sur leurs campus.

Les étudiants californiens âgés de 21 ans et plus peuvent désormais s’acheter et consommer du cannabis sans craindre d’être arrêtés par la police. La loi autorisant l’usage récréatif du cannabis est entrée en vigueur le 1er janvier dans l’état de la côte ouest des États-Unis. Cependant, ils devront laisser leurs joints de côté quand ils se rendront en cours. Plusieurs universités fédérales ont effectivement tenu à rappeler que si la loi a changé pour l’État de Californie, cette évolution législative ne s’applique pas sur leurs campus.

«La marijuana reste interdite sur l’ensemble du campus de l’université et lors de tous les événements universitaires» a ainsi expliqué l’Université de Californie, «à l’exception de recherches académiques approuvées». L’université indique que malgré la proposition 64, qui rend l’usage récréatif du cannabis légal en Californie, la drogue est toujours interdite par la loi fédérale.

«Alors que la marijuana est réglementée différemment en Californie, le gouvernement fédéral la considère toujours comme illégale», précise Anita Fitzhugh, porte-parole de la California State University à Sacramento, auprès du journal local. «En tant qu’entité publique recevant un financement fédéral, notre université est tenue de suivre les lois fédérales en matière de drogue.» Ainsi, les établissements qui reçoivent ces financements nationaux doivent respecter les lois comme le «Drug-free Schools act» (Écoles sans drogues, ndlr).

Des mesures disciplinaires

Pour les étudiants, la menace est réelle. S’ils peuvent désormais consommer du cannabis en dehors de l’université, le faire sur le campus aura toujours des conséquences négatives. «Violer les politiques de l’université peut être un motif de mesures disciplinaires ou correctives. Cela peut inclure la participation obligatoire à un programme de traitement, avec une peine maximale allant jusqu’à l’exclusion» prévient par exemple l’université de Californie.

What do you think?

184 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UVS Prolongation des inscriptions

Enseignement supérieur : L’Université virtuelle du Sénégal en eau trouble

JO 2020

JO 2020 : un système de reconnaissance faciale pour identifier les athlètes