in

BFEM : 60 admis d’office dans 2 centres de Matam

Thiès-IA/La région de Thiès a enregistré des taux de réussite de 46,51% au Brevet de fin d’études/Examen du BFEM-Kolda/admis d’office/Ief de Grand Dakar/BFEM/BFEM 2018/Bac technique/Bac 2017 Les candidats invités à respecter le délai/Anticipée de philosophie du baccalauréat 2017
Soixante candidats des centres d’examen Matam1 et Matam 2 ont été déclarés admis d’office au Brevet de fin d’études moyennes (BFEM), au second tour duquel vont participer 143 autres candidats, a appris l’APS.
A Matam 1, sur les 155 candidats régulièrement inscrits, 153 ont composé et parmi eux, 35 candidats ont réussi d’office, alors que 53 autres sont autorisés à subir les épreuves du second tour.
Le centre Matam 2 a lui enregistré 25 admis d’office parmi les 154 candidats ayant composé sur les 158 qui étaient inscrits au départ. Mais, ils ne seront que 90 à subir les épreuves du second groupe.
‘’Compte tenu de l’année mouvementée, je pourrais juger les résultats très satisfaisants’’, a réagi Abou Thiam, président de jury au centre Matam 1.
Il encourage ceux qui n’ont pas réussi, à redoubler d’efforts, estimant que l’élève qui a échoué faute de niveau, a intérêt à ‘’redoubler pour mieux se préparer’’.
‘’Les résultats enregistrés sont probants vu le nombre d’amis d’office et ceux qui vont au second tour. Si on fait le calcul, on se rend compte que ce n’est pas mal’’, a de son côté jugé Talibouya Diédhiou, président du jury de Matam 2.
aps.sn

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agence Universitaire de la Francophonie

Vidéo-Babacar Mbaye Ndiaye, enseignant chercheur à l’UCAD, livre ses témoignages sur le soutien de l’AUF

Le retrait du Baccalauréat désormais possible en ligne

Le retrait du Baccalauréat désormais possible en ligne