in

Retour sur les actions de l’AUF à la COP27

La COP27 s’est tenue à Charm El-Cheikh (Égypte) du 6 au 20 novembre 2022. L’AUF, active par vocation dans le champ de la production et de la diffusion des savoirs / Francophonie scientifique, a décliné sa feuille de route et mis en avant ses parties prenantes.

Selon le récent rapport de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), publié à l’occasion de l’ouverture de la COP, les 8 dernières années sont en passe de devenir les plus chaudes jamais enregistrées, particulièrement l’année 2022 qui va dépasser de 1.15° la moyenne de la période préindustrielle (1850 – 1900) sous l’effet des activités humaines.
Les concentrations de gaz dans l’atmosphère sont telles que le seuil de 1.5° de réchauffement fixé par l’accord de Paris adopté en 2015 paraît pratiquement inatteignable.
Cette COP a été placée par la Présidence égyptienne sous le signe de la « mise en œuvre » et du « passage à l’action ». C’est donc dans cette optique que l’AUF a valorisé ses réalisation ainsi que celles de ses établissements membres.

La table ronde organisée par l’Association Internationale des Maires Francophones

Le Recteur de l’AUF, Prof. Slim KHALBOUS, a participé à la table ronde portant sur le thème : « Villes et Universités : de l’échelle locale à l’échelle mondiale » en présence  de la première adjointe au maire de la ville de Marseille, Michèle RUBIROLA, ainsi que des représentants d’universités (Senghor, Colombia et Polytechnique). Le Recteur, Pr. Slim KHALBOUS a insisté sur l’importance de l’institutionnalisation des relations entre les universités et les villes, et sur le rôle de la recherche scientifique pour servir aux objectifs de développement durable.

Le projet GEOACT

La Francophonie scientifique a également mis en lumière le projet GEOACT porté par la Direction régionale AUF-Caraïbe, qui a pour objectif de consolider un réseau caribéen d’acteurs de la R&I en mobilisant :
– des approches participatives et multi-acteurs ;
– les connaissances issues de la recherche ;
– les outils et métiers du numérique et de l’ingénierie de projet pour développer des innovations inclusives et durables pour faire face aux effets des risques naturels et du changement climatique dans la région.

Il s’agit d’un consortium d’acteurs régionaux unis au service de la lutte contre les changements climatiques. Il se compose de the Association of Caribbean States, the Caribbean Science Foundation, Sir Arthur Lewis Community College, FOKAL, l’Agence Universitaire de la Francophonie, l’AUF – Caraïbe.

Le projet GREENWAVE

L’équipe de lauréats du Challenge Campus 2030 – Sustainable Campus – Université de Liège, membre de l’AUF, a présenté à la COP27, son Projet Green Wave.
Ce projet a pour objectif d’accélérer la prise de conscience individuelle et le changement sur les campus pour installer une nouvelle culture de la durabilité en associant en permanence sensibilisation, actions concrètes, et outils collaboratifs.

Par exemple, une projection du film « Bigger than us » a été organisée. S’en est suivie une série de challenges associés.

La prochaine étape de ce projet est le calcul collectif de l’empreinte carbone individuelle sur les campus et le réseau CLEF à l’occasion de la Journée Mondiale du Climat le 8 décembre.

Le « Prix thèses francophones de prospective »

La lauréate de l’édition 2022 du Prix, Aurore FRANSOLET, postdoctorante à l’Université libre de Bruxelles, a présenté les principales conclusions de sa thèse au Pavillon de la Francophonie de la COP27.

Ses travaux ont porté sur « La prospective comme outil de connaissance et de gouvernance du problème climatique à travers l’étude du cas des scénarios bas-carbone ».

Le « Prix thèses francophones de prospective » est co-organisé par la Fondation 2100 et l’AUF.
La lauréate propose de mieux positionner la prospective comme outil de connaissance et de gouvernance du problème climatique en développant une prospective dialogique au service de transformations vers une société bas-carbone.

Consultez la synthèse en français de la thèse ici

auf.org

Written by Moustapha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Amphi de rentrée 2022-2023 : L’Institut SABDARIFA accueille ses nouveaux étudiants en BTS Géomatique

L’Université Amadou Mahtar Mbow inaugurée en décembre