in , ,

NUM2018 : Cérémonie d’ouverture du premier Colloque Internationale du Numérique dans l’Enseignement Supérieur en Afrique Francophone

NUM2018

C’est dans un amphithéâtre archicomble, celui de Khaly Amar Fall de l’Ucad en l’occurrence que s’est tenue la cérémonie d’ouverture du premier Colloque Internationale sur le Numérique dans l’Enseignement Supérieur en Afrique Francophone, NUMED 2018. Cette dernière s’est déroulée sous la présidence du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M. Mary Teuw Niane, le Recteur de l’UCAD, M. Ibrahima Thioub, du Directeur de l’Ecole Supérieur Polytechnique de Dakar, M. Papa Alioune Sarr Ndiaye, du représentant du Coordonnateur de l’UVS et de Madame Rea Gehring, Cheffe de Mission adjointe de l’Ambassade de Suisse.

Cette rencontre du numérique qui se tient actuellement à l’auditorium Khaly Amar FALL de l’UCAD de Dakar et dans les Espaces numériques ouverts (ENO) de l’UVS est organisée par l’École supérieure polytechnique de Dakar (ESP), l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis.  Le thème de cette édition « Le numérique dans l’enseignement supérieur en Afrique francophone : Etats des lieux, enjeux et perspectives » s’inscrit dans une logique de découverte, de partage et d’analyse des expériences du numérique éducatif pour une meilleure prise en compte des perspectives possibles et imaginables.

Dans les différentes allocutions prononcées à cette occasion par les autorités présentes sur le présidium, on pouvait apercevoir l’importance et la place primordiale qu’occupe le numérique dans l’enseignement supérieur en Afrique Francophone, au Sénégal en particulier. La première université numérique publique du Sénégal, en l’occurrence l’UVS a en effet servi d’exemple des innombrables opportunités qu’apportent le numérique dans l’enseignement supérieur. Cet évènement vient à son heure selon le Directeur de l’ESP qui avance que ce colloque permettra de faire l’état des lieux des MOOC et du numérique éducatif dans nos différentes institutions, de partager nos expériences, coordonner nos efforts de création et diffusion des cours à l’échelle régionale et continentale. Toujours dans cette optique, au ministre Mary Teuw Niane d’avancer que le numérique et les sciences émergentes sont une chance pour l’Afrique et particulièrement pour sa jeunesse.

Celui-ci d’ajouter que le numérique et les sciences émergentes comme l’Intelligence Artificielle, le Big Data, la Cyber-sécurité, la Robotique, l’Internet des objets connectés, la Réalité Augmentée, la Simulation Numérique, le Calcul Scientifique, la Modélisation, la Génétique moléculaire, la Biotechnologie, la Bio-informatique, la Nanotechnologie, etc. Ces derniers constituent un immense gisement d’inventions et d’innovations sur lesquelles l’économie mondiale est en train de se renouveler car ils sont à l’origine de la création de milliers de nouveaux métiers en sus des sommes astronomiques qui sont en jeu, selon toujours le ministre de l’enseignement.

Cet évènement international du numérique est aussi marquée par la présence des recteurs d’universités, des acteurs étrangers et locaux de l’éducation et du numérique mais aussi des étudiants venus nombreux à cette occasion. Des conférences, des tables rondes se tiendront durant ces 48 h, ce 21 et 22 juin au terme desquels une feuille de route sur les MOOC et les ressources numériques libres en Afrique sera élaborée.


De gauche à droite: le Directeur de l’ESP de Dakar, M. Papa Alioune Sarr Ndiaye, M. Ibrahima Thioub, Recteur de l’UCAD, M. Mary Teuw Niane, Ministre de l’Enseignement Supérieur et le Représentant du Coordonnateur de l’UVS.

Discours de Madame Rea Gehring, Cheffe de Mission adjointe de l’Ambassade de Suisse
Des personnalités étrangères et locales venus assister à la cérémonie d’ouverture du premier Colloque Internationale du Numérique dans l’Enseignement Supérieur en Afrique Francophone.

Des participants à ce colloque du Numérique

Abdourahmane

Posté par Abdourahmane

Je suis Diplômé en Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique, Spécialiste en économie urbaine en même tant Reporter et Éditeur au Journal Universitaire. Je suis également un passionné des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Assemblée Générale extraordinaire du CESL

URGENT!!! La CESL “suspend” son mot d’ordre de grève illimitée!

Assistant expérimenté

Recrutement D’un assistant expérimenté dans le domaine des TIC